x

Actualités Moteurs de recherche news High-Tech et généralistes


C’est la question que l’on peut se poser. Le moteur de recherche fait une nouvelle fois parler de lui avec la mise en place dans une version bêta (comme je le dis, il aime bien les bêtas) d’un service de mise en ligne d’annonces immobilières gratuits.
Tout le monde connaît MSN Messenger, le logiciel phare de Microsoft, qui permet de converser, de se voir en vidéo, d’envoyer des fichiers et surtout qui est très animé. Mais peu d’internautes connaissent Google Talk et pour ceux qui l’utilisent, il lui est reproché sa trop grande sobriété dans son interface.
Il semble bien que Google aime bien notre système solaire. Après nous avoir proposé une cartographie de la lune pour fêter le 36eme anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11, avec une surprise en cas de grossissement, voici que la firme nous propose d’explorer la planète Mars.
Il y a quelques jours, un blogueur a fait part sur son site d’une faille de sécurité qui affectait Gmail, le service webmail de Google. Anthony affirmait avoir accidentellement découvert une faille en s’envoyant du code javascript via un mail, code qui a été exécuté dès l’ouverture de son message pour lecture.
Le moteur de recherche de Microsoft MSN Search a lancé un concours on ne peut plus simple. Le but de ce concours est de tout simplement trouver un message ("You are an Instant Winner"), et vous avez gagné...
La toute dernière mouture de Google Desktop Search est en ligne et le moins que l’on puisse dire c’est quelle ne fait pas l’unanimité. Le problème c’est que pour profiter des nouvelles fonctionnalités du logiciel il vous faudra accepter de voir Google indexer et récupérer vos fichiers partagés pour les stocker sur son serveur.
Cet adage prend tout son sens avec Google, le moteur de recherche le plus utilisé au monde avec pour commencer la rumeur de l’annonce d’un PC made in Google, rumeur qui a vite trouvé un démenti. La seconde rumeur qui refait surface est par contre reprise par de grands quotidiens américains, et celle-ci fait entendre que Google travaillerait sur un système d’exploitation made in Google basé sur une distribution Linux Ubuntu.