x

C’est la Journée mondiale des toilettes et celles du jeu vidéo ( BeMac N°60 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du vendredi 19 novembre 2021, le 60e « Before de la Machine à café », une journée toujours sous le signe de la grisaille à quelques heures du week-end. Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale des toilettes et les Journées mondiales du jeu vidéo, les JMJV, même si cela n’est pas lié… quoique. C’est aussi la Saint Tanguy, le mot ou plutôt l’expression du jour à placer dans la conversation ce matin à la pause-café est : « marquer à la culotte ».
Le BeMac du vendredi 19 novembre 2021 en 3 minutes

C’est la Journée mondiale des toilettes


C'est une Journée mondiale qui ne date pas d'aujourd'hui et l’on ne parle pas de la toilette du matin, mais bien des toilettes, le petit coin où l’on se rend pour faire ses besoins ou sa grosse commission. D’ailleurs, nous avons pris l’habitude de l’appeler « le bureau » entre nous, ce qui évite la boulette lorsque nous sommes en communication sur Discord. Et si vous pensez que c’est anodin aujourd’hui de se rendre aux toilettes, il faut savoir qu’il y a 3,6 milliards de personnes pour qui ce geste reste problématique. D’ailleurs, cette année la campagne pour les Journées mondiales des toilettes commence par cette affirmation : « Qui se soucie des toilettes ? 3,6 milliards de personnes parce qu’elles ne disposent pas d’installations convenables. »

Publicité


Le but de cette journée est de mettre en avant le fait que près de la moitié de la population mondiale n’a pas accès à des toilettes publiques ou privées et que cela concerne aussi les systèmes d’assainissement auxiliaires. Les conséquences sont dévastatrices pour la santé, l’économie et l’environnement, notamment au sein des populations les plus pauvres et les plus marginalisées.

Comme nous explique le site des Nations Unies : « Au moins 2 milliards de personnes dans le monde boivent de l’eau provenant d’une source contaminée par des matières fécales. Chaque jour, plus de 700 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhées dues à de l’eau insalubre, des services sanitaires insuffisants et une mauvaise hygiène. Chaque dollar investi dans des services sanitaires élémentaires rapporte jusqu’à cinq dollars, grâce au recul des maladies et aux gains de productivité, en plus de créer des emplois tout au long de la chaîne de services ».

Ce sont aussi les Journées mondiales du jeu vidéo


La première édition de ces journées mondiales date de 2010, initiée par l'association Loisirs Numériques, elle invite le monde entier à venir célébrer le jeu vidéo. Pendant 3 jours à compter de ce vendredi vous pourrez retrouver des ateliers, rencontres, tournois et autres débats qui célèbrent le jeu vidéo sous toutes ses formes à travers le monde entier.

Chacun est libre de célébrer les Journées mondiales du Jeu vidéo comme bon lui semble, même si le plus simple est d'organiser ce week-end un tournoi de jeu vidéo à la maison avec les amis et la famille, l'occasion de ressortir du placard les « vieilles consoles », la Wii pour se faire un bowling ou une partie de tennis.

Publicité

L’expression du jour : marquer à la culotte


C’est le mot ou plutôt l’expression qu’il faudra essayer de placer dans votre conversation du jour à la pause devant la machine à café : « marquer à la culotte ». Et l’on ne vous parle pas du fait que c’est la journée mondiale des toilettes et que cela a un rapport au fait d’aller au petit coin. Ce n’est pas le cas. Et cela ne concerne pas non plus le fait de marquer la culotte, de mettre son nom et prénom en étiquette sur ses sous-vêtements.

C’est le genre d’expression que vous aurez l’occasion de caser aujourd’hui à la coupure autour de la machine à café avec vos collègues, pour parler du fait que le petit dernier du bureau est surveillé de près par le chef de service, chacun de ses faits et gestes est disséqué. Bref, il est marqué à la culotte comme un joueur de foot par un défenseur lors d’un coup franc.

La fête du jour : Saint Tanguy


Ce vendredi 19 novembre, nous célébrons la Saint Tanguy. Gurguy, ou Tanguy, canonisé saint Tanguy de Locmazhé, fut un moine légendaire breton de Gerber (Le Relec) du VIe siècle. Il aurait fondé l'Abbaye Saint-Mathieu de Fine-Terre à Plougonvelin dans le Finistère. Il serait mort en 592 et serait inhumé à la pointe Saint-Mathieu, en breton : Locmazhé ( dixit Wikipedia ).

Mais avouons tout de même que quand nous entendons ce prénom, nous ne pensons pas du tout au saint du jour, mais plutôt aux parents qui aimeraient bien pouvoir se débarrasser de leurs grands enfants, leurs « Tanguy », et qui attendent leur départ avec une impatience non dissimulée. L’espoir fait vivre !

Tanguy Le Retour - Bande-annonce





Un bon vendredi à tous et une bonne fête aux Tanguy et à tous ceux qui se reconnaissent en Tanguy !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient d’une photo prise il y a quelque temps à Porto-Vecchio où il y a de l'eau courante, cela coule de source ! )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.