x

La marinière est à l'honneur sur Google avec son Doodle « Histoire de la marinière »

Publié le et mis à jour le
 
Alors que la pandémie de Coronavirus se répand à toute vitesse dans le monde entier, Google a décidé de nous changer les idées en nous proposant depuis ce matin de revenir sur une tenue si chère à un certain Jean Paul Gaultier, la chemise ou le sous-vêtement à rayures bleues et blanches, avec un Doodle animé intitulé « La marinière est à l'honneur ». A défaut de pouvoir sortir dehors, Google vous propose de voir la vie en bleu et blanc au travers d’une fenêtre au bord de mer.
La marinière est à l'honneur sur Google
Si vous vous rendez sur la page d’accueil du moteur de recherche Google, vous avez sans doute remarqué que l’habituel logo de la firme a été une nouvelle fois remplacé par un Doodle imagé et animé intitulé « La marinière est à l'honneur », ou l’on peut y voir un personnage de marin boire une tasse de café/thé, puis s’approcher de la fenêtre où l’on aperçoit un phare au loin, ce qui laisse à penser qu’il habite au bord de la mer. Ensuite, la lumière du soleil, qui passe à travers les stores de la fenêtre, donne l’impression que son pull bleu marin devient rayé comme une marinière.

Comme nous l’explique Google sur la description de son animation sur sa page consacrée aux Doodles, « Le dessin animé d'aujourd'hui célèbre l'emblématique chemise française à rayures bleues et blanches, la marinière (en français, "chemise de marin"). En ce jour de 1858, la Marine française a décrété que ce sous-vêtement polyvalent faisait partie de l'uniforme officiel de ses marins, marquant ainsi la genèse légendaire du voyage de ce vêtement dans les placards du monde entier… Des artistes aux stars de cinéma, la marinière a gagné au fil des décennies d'innombrables reconnaissances, respectée et considérée aujourd'hui comme un classique intemporel dans le monde entier. »

Publicité


Et d’ajouter, à propos des rayures bleues et blanches, que « Certains récits disent que les rayures horizontales ont été conçues pour faciliter le repérage des marins tombés par-dessus bord, tandis que d'autres affirment que chaque rayure était destinée à représenter l'une des victoires navales de Napoléon sur les Britanniques. »

Quelle que soit son histoire, il faut reconnaitre que la marinière a toujours fait partie de notre patrimoine, elle avait été remise au goût du jour en 1920 par Coco Chanel et les succès des films « À bout de Souffle » ou encore « L’hôtel de la plage ». Mais que ce soit au travers de Jean Gabin dans son rôle de Jean dans le film « Zouzou » de Marc Allégret sorti en 1934 avec Joséphine Baker, Kirk Douglas dans « 20 000 Lieux Sous Les Mers » avec sa marinière rouge et blanche, Jeanne Moreau dans « Jules et Jim », Charlotte Gainsbourg dans « L'Effrontée » et surtout Jean Paul Gaultier qui a contribué à la rendre célèbre dans le monde entier, la marinière s'est depuis transformée en une déclaration de style à la française sans équivoque.

La marinière demeure aujourd’hui un vêtement tendance, indémodable. D’ailleurs, la Manufacture de Bonneterie Lorientaise (devenue Le Minor en 1982) propose à ses clients des marinières en coton depuis 1977 et depuis les années 2000, elle la décline en de multiples couleurs ce qui en a fait le produit le plus vendu par « Le Minor » en France et aussi à l’export. Il s’agit même d'un produit de luxe au Japon !

Vous pouvez y retrouver sur son site Internet « Leminor.fr » toutes les étapes de création de la marinière made in France et surtout tous les modèles que l’entreprise propose à la vente.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.