Facebook : le bug des messages privés n’a jamais existé

Publié le
 
Le 24 septembre dernier, plusieurs internautes avaient affirmé avoir constaté sur leurs « Timeline » Facebook l’apparition de messages visibles par tous, messages datant d’avant 2009 qui étaient censés être privés à l’origine et restreints à un groupe. Pour les internautes, il s’agissait d’un nouveau bug, de son coté Facebook avait expliqué qu’il s’agissait d’une fausse rumeur et que rien n’avait changé dans la manière dont les messages privés étaient affichés.
Alors, Facebook a-t-il été victime d’un nouveau bug ou s’agit-il d’une fausse rumeur ?
Selon Facebook, rien n’a été rendu public, les messages que les internautes ont vus apparaître sur leurs « Timeline » ont toujours été publics et donc ont toujours été visibles par tous.

Afin de clarifier la situation, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises de l'innovation et de l’économie numérique Fleur Pellerin avaient demandé à la direction France de Facebook de s’expliquer devant la CNIL (Commission nationale informatique et liberté).




Et les conclusions de CNIL vont dans le sens des responsables de Facebook. Selon la commission, les messages vus sur leurs pages par de nombreux utilisateurs de Facebook étaient des messages publics, qui étaient donc visibles sur les murs des contacts et non des messages privés envoyés par le biais de la messagerie Facebook.

Bref, on pourra dire que le 24 septembre dernier certains internautes ont été victimes d’une hallucination collective, ou pour ceux qui préfèrent « la théorie du complot » que Facebook a vite corrigé le bug et de ce fait effacé de la « Timeline » les messages privés.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!