x

Amendes salées pour Google et Facebook en ce jour de fête de la quenouille ( 95e BeMac )

Publié le et mis à jour le
 
Nous sommes le vendredi 7 janvier 2022, en cette veille de week-end pour beaucoup de monde. Aujourd’hui dans notre BeMac du jour, le 95e « Before de la Machine à café », c’est la fête de la quenouille même si la plupart d’entre vous ne savent pas à quoi cela peut ressembler, ni à quoi cela sert. Du côté des géants du Web, la CNIL a infligé des amendes salées pour Google et Facebook, une amende à hauteur de 150 millions d’euros pour Google et à hauteur de 60 millions d’euros pour Facebook pour non-respect de la loi concernant les cookies. Quand on vous dit que les cookies sont à consommer avec modération !
Le BeMac du vendredi 7 janvier 2022 en 3 minutes

Des amendes salées pour Google et Facebook


Bon, même si cela ne devrait pas trop entamer le budget mensuel des deux firmes, la CNIL a infligé une amende à hauteur de 150 millions d’euros pour Google ( 90 millions d’euros pour la société GOOGLE LLC et 60 millions d’euros pour la société GOOGLE IRELAND LIMITED ) et à hauteur de 60 millions d’euros pour Facebook pour non-respect de la loi concernant les cookies. Il est reproché au moteur de recherches et au site de réseautage social de ne pas permettre de refuser les cookies aussi simplement que de les accepter.

Publicité


La CNIL a ainsi considéré que : « ce procédé porte atteinte à la liberté du consentement : dès lors que, sur Internet, l’utilisateur s’attend à pouvoir rapidement consulter un site, le fait de ne pas pouvoir refuser les cookies aussi simplement qu’on peut les accepter biaise son choix en faveur du consentement. Cela constitue une violation de l’article 82 de la loi Informatique et Libertés ».

Ils ont donc trois mois pour se mettre en conformité et proposer aux internautes un moyen simple permettant de refuser les cookies. Il va sans doute falloir que les sites qui pratiquent le paywall en cas de refus de cookies se remettent en question et se mettent à la page, le fait de demander de payer pour lire l’article en cas de refus de cookie étant du coup quelque peu borderline.

Ils peuvent aller consulter le point 135 de la « Délibération SAN-2021-023 du 31 décembre 2021 » ou il y est clairement dit que : « le fait de rendre le mécanisme de refus des cookies plus complexe que celui consistant à les accepter revient en réalité à décourager les utilisateurs de refuser les cookies et à les inciter à privilégier la facilité du bouton "Tout accepter". ../.. Il n’est pas contesté qu’en l’espèce, les sociétés offrent un choix entre l’acceptation ou le refus des cookies, mais les modalités par lesquelles ce refus peut être exprimé, dans le contexte de la navigation sur internet, biaise l’expression du choix en faveur du consentement de façon à altérer la liberté de choix ».

C’est la journée de la quenouille ce vendredi


Il n’y a pas de Journée mondiale ce vendredi, mais une fête qui demeure aujourd’hui une tradition dans de nombreux pays d’Europe : La fête de la quenouille. Et on ne veut pas vous parler de pâtes italiennes, les « Que Nouille ». En fait, ce 7 janvier arrive 12 jours après Noël et marque la reprise de travaux ménagers. Au moyen âge, la quenouille servait à filer les matières textiles. Un symbole du travail féminin qui n’a plus trop lieu d’être aujourd’hui. Vous pourrez au moins dire qu’aujourd’hui c’est le jour de la quenouille, l’occasion de mettre un grand coup de balai chez soi après les fêtes de fin d’année.

Publicité

Top départ des soldes d'hiver 2022 d'ici quelques jours


Pour ceux qui se demandent c'est « quand les soldes d'hiver 2022 ? », les « dates des soldes hiver 2022 ? », c'est que vous n'avez pas vu les dernières annonces du gouvernement concernant les soldes d'hiver 2022 ou vous n'avez pas trop lu notre article : « Soldes d'hiver 2022 : le calendrier des dates des soldes suivant les départements ». Les soldes ont bien lieu en janvier et dureront une nouvelle fois 4 semaines. Par contre, certains départements ont déjà donné le coup d’envoi des prix cassés dans les boutiques physiques, sauf sur Internet, depuis quelques jours déjà. Une bonne excuse pour aller faire un tour dans le département voisin s'il est concerné par cette dérogation !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient d’une photo prise ce matin au pied du mont Ventoux avec -5° et des gelés ! Debout les campeurs et haut les coeurs, n'oubliez pas vos bottes parce que ça caille aujourd'hui. Ça caille tous les jours par ici, on n'est pas à Miami ! #UnJourSansFin )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.