Météo France simule le nuage radioactif jusqu’au 29 mars

Publié leet mis à jour le
 
On nous le répète sur toutes les ondes, que ce soit à la télévision, à la radio, dans nos quotidiens ou sur Internet, il n’y a pas péril en la demeure avec l’arrivée dans les prochaines heures du nuage radioactif en provenance de la centrale nucléaire de Fukushima, centrale ou depuis quelques heures les nouvelles ne sont pas bonnes avec une fumée noire qui s'échappait du réacteur 3.
Nuage radioactif au 29 mars
Bref, une des questions que se posent les Français est de savoir si le nuage, le panache radioactif qui devrait atteindre la France en fin de journée est dangereux, mais aussi de connaître sa position afin de « suivre » à la trace le nuage radioactif, car il ne va pas se contenter de survoler simplement la France.

Et afin de mieux comprendre la propagation du nuage radioactif de la centrale nucléaire de Fukushima, Météo France a simulé la dispersion des rejets radioactifs à très grande distance, à partir des estimations de l’IRSN, jusqu’au 29 mars, date qui correspond à notre illustration d’article.

Sur la page de la simulation, on peut y lire que les concentrations attendues à terme, d’après cette modélisation, pourraient être de l’ordre de 0,001 Bq/m3 en France métropolitaine. Si l’on compare à la catastrophe de la centrale de Tchernobyl, en France, les valeurs mesurées dans l’Est étaient de l’ordre de 1 à 10 Bq/m3 (le 1er mai 1986).



En regardant la simulation, avec les dernières nouvelles peu rassurantes en provenance de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, même si cette modélisation du nuage radioactif ne nous rassure pas, elle permet de mieux comprendre le cheminement du nuage. Et cette fois-ci le nuage ne semble pas vouloir s’arrêter à la frontière, on se souvient tous de la communication gouvernementale en 1986. La ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a par ailleurs assuré que les retombées radioactives du panache ne nécessitaient pas « de précautions particulières pour la santé ».

Quoi qu'il en soit, tous nos regards restent tournés vers le Japon ou les techniciens et pompiers de la centrale nucléaire de Fukushima tentent l’impossible au péril de leurs vies pour éviter une catastrophe nucléaire, qui serait sans aucun doute possible pire que celle de Tchernobyl.

Le lien pour accéder à la simulation de Météo France de la dispersion des rejets radioactifs dans l’atmosphère à l’échelle mondiale jusqu’au 29 mars prochain (mis à jour le 22 mars) :
Modélisation de la dispersion des rejets radioactifs

Tags: suivre trajet nuage radioactif japonais en direct en france - inrs radioactivité - nuage nuclaire - carte des taux de radioactivité française - heure passage nuage radioactif france - suivre en directe le nuage radioactif - meteo france carte satellite nuage radioactif - nuage radioactif irns france 24/03/2011 - emplacement du nuage radioactif - nuage radioactif france 26mars - carte inrs - site INRS RADIOACTIVIT2 SUR LA FRANCE - radioactivte en france le 24/03/2011 - image satellite nuage radioactif sur la france - inrs.fr NUAGE RADIOACTIF DU JAPON
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!