Il y a comme un Noos avec La Répression des fraudes

Publié le
 
Nous vous parlions hier de la DGCCRF et des auditions avec les FAI du en grande partie aux plaintes et mécontentements des clients. A ce titre, c’est le Câble Opérateur Noos qui se fait rappeler à l’ordre et est mis sous surveillance.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes  qui rencontrait jeudi le FAI, lui a en effet « remonté les bretelles » en ce qui concerne la gestion de ses litiges avec ses clients, en estimant que compte tenu du nombre de plaintes reçues le FAI sera mis sous surveillance accrue et ce très rapidement.

Pour faire un point sur la résolution des plaintes, une nouvelle rencontre aura lieu entre la DGCCRF et Noos d’ici fin mars.

Noos-Numéricâble devra sans aucun doute revoir ses idées d’OPA sur la filiale de Free, préparer son dossier en vue d’un procès dans le cadre de deux plaintes déposées les 2 et 7 février dernier par "400 déçus du câble", mais surtout « former » ses hotlineurs qui semblent un peu dépassés par les évènements, sans oublier de revoir son tarif de hotline hors de prix, et son mode de facturation dont la plupart des clients mécontents se plaignent.

Cela commence en effet à faire beaucoup pour un seul fournisseur d’accès.

 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!