Facebook part en chasse contre les « Like » frauduleux

Publié le
 
Qui d’entre vous, à condition de posséder un compte Facebook n’a pas un jour cliqué sur le bouton « J’aime » pour une photo, un article ou un commentaire. Le problème c’est que certains petits malins contournent les guidelines de Facebook pour inciter par un moyen ou un autre à récupérer le maximum de « Like » sur leurs pages, soit en trompant l’internaute, on pense bien sûr aux faux boutons de contrôle pour visualiser une vidéo, soit par le biais de faux comptes dont certains se servent pour vendre des « Like » en gros volume.
Facebook chasse le « Like » #Fail
Facebook va donc partir en chasse contre ses faux « Like » et annonce avoir récemment augmenté ses efforts pour éliminer les « J'aime » automatisés sur les pages qui ont été acquises par des moyens qui violent les conditions d’utilisation de Facebook.

En moyenne, moins de 1% de « Likes » sur une page donnée seront supprimés, à condition que la page en question respecte les conditions de Facebook. Par contre les « J’aime » acquis par le biais de logiciels malveillants, de comptes compromis, via des utilisateurs trompés, ou achetés en vrac seront purement et simplement supprimés, le système de contrôle ayant été amélioré et spécifiquement configuré pour identifier et prendre des mesures contre les « Likes » suspects.




Facebook précise que cette amélioration permettra aux pages de produire un contenu de plus en plus pertinent et intéressant, et les marques devraient voir une augmentation de l'engagement réel autour de leur contenu. Si on lit entre les lignes, on peut y comprendre que Facebook souhaite rassurer les investisseurs et surtout les annonceurs qui demeurent le nerf de guerre du site de réseautage social.

Les sites Internet qui proposent de voir une vidéo en cliquant sur un bouton de sécurité antirobots et autres pages, qui une fois visitée font apparaître automatiquement la mention « J’aime » dans le profil ont sans aucun doute du mouron à se faire même si en pratique cela risque de devenir très compliqué de tout vérifier.

Après les 83 millions de comptes fantômes sur Facebook, la chasse aux « Like » est ouverte !

(Illustration Facebook)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!