x

CES2020 - La première pomme de terre connectée « Potato » fait le buzz à Las Vegas

Publié le et mis à jour le
 
#CES2020 est le hashtag du moment sur les réseaux sociaux, depuis mardi, les meilleures équipes, les tendances technologiques et les nouveautés technologiques de tous les continents sont réunies au Consumer Electronic Show de Las Vegas, le plus grand salon technologique au monde. Et un petit Frenchie a réussi à se faire une place au salon et surtout à faire le buzz avec « Potato »… une pomme de terre connectée. Les explications…
Potato - La première pomme de terre bluetooth
C’est le salon incontournable, la grand-messe des nouvelles technologies qui se déroule chaque année à Las Vegas où les meilleures équipes, les tendances technologiques et les nouveautés technologiques de tous les continents sont réunies au Consumer Electronic Show durant 4 jours. Et derrière les grandes marques IT présentes avec leurs nouveautés et innovations, se cache un Frenchie qui a réussi à faire le buzz en quelques jours avec une patate connectée un dispositif unique et absolument révolutionnaire baptisé « Potato », la première pomme de terre intelligente au monde.

Derrière ce buzz, il y a un Grenoblois, Nicolas Baldeck, qui a réussi la prouesse d’obtenir un stand pour y présenter sa nouvelle invention après avoir rempli un formulaire sur le site consacré au salon et en déboursant 1000 euros, sans compter les frais de transport et d’hébergement.

Publicité


Comme nous l’explique Nicolas Baldeck dans son communiqué de presse « L'élément clé de Potato est le Neuraspud, une interface pomme de terre-machine à ultra-haute bande passante, développée pour connecter les pommes de terre et les ordinateurs. Pas de câbles. Pas de batteries. Potato utilise une technologie de pointe pour la collecte de l'énergie appelée Potat'Ohm.

Comment fonctionne-t-elle ?
La pomme de terre, elle a des électrolytes. C'est ce dont les plantes ont besoin ! Et c'est ce qui alimente l'appareil.
Des électrodes en or sont utilisées pour capter les ondes cérébrales de la pomme de terre, qui sont immédiatement envoyées au processeur d'Intelligence artificielle embarqué.
C'est le résultat d'une recherche intensive, incluant des semaines de traitements des nuages et des téraoctets de grosses données d'entraînement. Potato décode le langage de la pomme de terre et le traduit en une connexion Bluetooth.

Potato peut instantanément transformer n'importe quelle pomme de terre organique en nouvel assistant intelligent, votre meilleur ami.
Plus de prise de décision difficile. Il suffit d'ouvrir l'application mobile, de connecter votre téléphone à Potato et de demander à votre pomme de terre des conseils avisés. Vous pouvez également surveiller la santé et les sensations de votre pomme de terre en temps réel. »

Et à tous les détracteurs qui pensent que cette patate connectée est un canular ou un troll, Nicolas Baldeck s’est fendu de plusieurs réponses sur Twitter en expliquant que « Contrairement à ce qui a été dit, la #smartpotato n'est pas un canular. Il s'agit d'un objet technologique tout à fait sérieux, avec une ingénierie avancée. ». Et d'ajouter dans un autre Tweet que « Potato n'est pas "un canular pour ridiculiser le CES". Il s'agit d'une performance artistique, afin d'interpeller sur le bien-fondé du "tout connecté". ». Bref, on peut tout de même faire le parallèle avec l’œuvre d’art de la banane vendue 120 000 dollars à la foire d'art contemporain Art Basel de Miami en décembre dernier.

Pré-commande de la Smart Popato


Potato est disponible en pré-commande sur smartpotato.io/indiegogo pour un prix de lancement de 34 $ au lieu de 49 $. Les 1000 premiers clients auront une réduction supplémentaire de 5 $. Potato devrait être expédié dans le monde entier au cours du deuxième trimestre de 2020.

Potato - The World's First Smart Potato #CES2020


 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.