x

Free, la loi Chatel prise en compte à sa manière

Publié le
 
La loi Chatel qui a été votée en début d’année et dont l’application date du début du mois de juin fait donc de nouveau parler d’elle avec le fournisseur d’accès internet Free.
Alors que la plupart des FAI ont revu leurs copies en ce qui concerne les contrats, la résiliation et surtout l’appel vers les hotline, Free a en quelque sorte respecté l’obligation de proposer un numéro de téléphone non surtaxé à ses clients, mais à sa manière.

Orange, passe ainsi le prix de sa hotline depuis un poste fixe au prix d’une communication locale, de même pour Numéricable, Neuf semble un peu en retard sur cette nouvelle réglementation (numéro toujours surtaxé et résiliation de 30 jours au lieu de 10).

En ce qui concerne Free, ce dernier a donc mis en place le temps d’attente gratuit (depuis une ligne Freebox) mais les 0.34 centimes la minutes sont passés de la facture de la ligne téléphonique vers la facture de l’abonné.

Ainsi plus de communications surtaxés, mais par contre le service d’assistance sera facturé à 0.34 centimes d’euros la minute. Une bonne manière de contourner la loi Chatel tout en restant dans la légalité de cette dernière

Par contre les appels depuis une autre ligne que celle de la Freebox seront par facturés au tarif en vigueur selon l’opérateur à partir duquel vous appelez

Bon il reste toujours la possibilité de passer par le chat ou les newsgroups mais en général quand on appelle une hotline, c’est que la connexion est défaillante smiley

En ce qui concerne les nouveaux numéros de hotline Free, rendez-vous sur le site Freenews :
http://www.freenews.fr/nat/6011-servi ... hotline-remis-a-jour.html
C’est les Freenautes qui vont être content !
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.