Alice, la France n’est plus le pays des merveilles

Publié le
 
En ce moment les FAI refont parler d’eux. Après le début de fusion avorté de Free et Neuf, voici donc la filiale de Telecom Italia qui refait parler d’elle.

Alors que la publication du bilan plus que mitigé avec 51 millions de pertes sur les neuf premiers mois de l’année 2007 contre 83 millions en 2006, démontre que le FAI peine à retrouver son équilibre comptable, voici qu’Enrico Pazzini et Riccardo Ruggiero annoncent dans un communiqué vendredi dernier "avoir étudié la possibilité de se retirer du marché français pour aller sur d’autres marchés en Europe. " et "être prêt à l’envisager dans le futur".

Il semble donc que pour Alice, la France n’est plus le pays des merveilles.

Pourtant ce samedi un « contre communiqué » de Riccardo Ruggiero indiquait "Il n'y a actuellement aucun processus de vente en cours, ni de décision de vendre".

De quoi souffler le chaud et le froid.

Il faut tout de même savoir que le FAI avait l’intention de tester le très haut débit en FTTH (fibre jusqu'au domicile) dans deux arrondissements de Paris (le VIIIe et le Xe) dans les prochains mois. De quoi alourdir la dot dans le cas d’un futur mariage !

En chiffre, Alice reste tout de même loin des poids lourds de l’internet français avec 1 040 000 clients dont 882.000 abonnés ADSL.

Et comme il n’y a pas de fumée sans feu…

 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!