x

Apéros géants Facebook - Brice Hortefeux propose des mesures

Publié le et mis à jour le
 
Comme nous vous l’annoncions hier, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a présidé « une réunion de travail sur le phénomène des apéros géants Facebook » avec le ministre de la Jeunesse, Marc-Philippe Daubresse, la secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet ainsi que des maires et préfets.
Apéro géant Facebook le deal de Brice
La finalité de cette réunion est que Brice Hortefeux ne souhaite pas interdire les apéros géants organisés via Facebook, mais à mieux les encadrer, surtout en amont (organisation, déclaration en préfecture, respect des lois…). Cela va dans le sens de Marc-Philippe Daubresse le ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives qui avait de son côté estimé qu’une interdiction totale n’était pas la solution, mais que cela devait s’accompagner de mesures de prévention nouvelles. 

« Une interdiction générale n'est ni envisagée, ni souhaitée », a expliqué Brice Hortefeux, mais le fait d’approuver ou d’interdire un tel rassemblement sera du ressort des maires et préfets qui devront apprécier la situation et les autoriser ou non. L'interdiction ou l’autorisation se fera donc au cas par cas.
Publicité

De plus, il devra être possible d’identifier l’organisateur de la manifestation, que ce soit un particulier, une association ou une collectivité, et surtout ne pas organiser l’évènement à la dernière minute. Il faut dire que sur Facebook, un tel buzz se retrouve vite sur les murs et il ne faut pas longtemps pour que tout le monde le sache.

Pour ceux qui souhaiteraient outrepasser ces règles, Brice Hortefeux explique que les personnes pourront être poursuivies au pénal et que la manifestation sera purement et simplement annulée. En collaboration avec Facebook (qui dans le cas contraire serait aussi considéré comme organisateur), il sera donc possible de remonter jusqu’à la personne désignée comme organisateur afin de les poursuivre au pénal et bien sûr d’effacer la page concernée par la manifestation.

Pour finir, en ce qui concerne le rassemblement, en cas de débordements les autorités pourront réprimer immédiatement et en cas de casse les responsables de l’organisation de l’apéro géant Facebook devront mettre la main au porte-monnaie, Brice Hortefeux expliquant que « Ce n'est pas à la collectivité de payer ». Enfin, les apéros géants Facebook ne doivent pas devenir une chasse au record de personnes, mais un rendez-vous convivial, dans le cas contraire ce dernier sera purement et simplement annulé.

En conclusion, Brice Hortefeux n’a pas dit non, mais attention à ceux qui organisent un apéro géant Facebook, car les risques de se retrouver au tribunal sont grands, étant en effet impossible de connaître par avance la réaction des personnes présentes, et surtout la présence d’éventuels casseurs. Si l’on devait dire cela en une phrase, je dirais qu’organiser un apéro géant Facebook se fait maintenant à vos risques et périls.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.