x

Quatre ans requis contre le PDG de "pere-noel.fr"

Publié le et mis à jour le
 
Alexandre Fur, l'ex-patron du cybermarchand en faillite doit répondre de 1.270 plaintes d'internautes n'ayant pas reçu les articles commandés.
Quatre ans de prison, un mandat d'arrêt et 26.000 euros d'amende ont été requis, jeudi, par le parquet de Saint-Etienne contre Alexandre Fur, ancien PDG de la société de vente en ligne "pere-noel.fr", en liquidation judiciaire. Le jugement a été mis en délibéré au 19 novembre. L'ex-PDG du cybermarchand, un polytechnicien de 34 ans, devait répondre jeudi de 1.270 plaintes d'internautes n'ayant pas reçu les articles commandés dans les conditions prévues. Il était poursuivi pour "publicité mensongère", "tromperie", "entrave à l'exercice de la profession d'inspecteur du travail" et "refus de communiquer des documents à la Direction générale de la consommation, concurrence et répression des fraudes". Introuvable Son procès eu lieu en son absence car les services de police ne sont pas parvenus à le localiser pour lui remettre sa convocation devant le tribunal, a expliqué Francine Capéran, qui représentait le ministère public. Un an de prison, un mandat d'arrêt et 3.000 euros d'amende ont également été requis contre Grégoire Fur, 38 ans, alors directeur financier de la société, pour "entrave à l'exercice de la profession d'inspecteur du travail". Plusieurs internautes, partie civile, sont venus expliquer comment ils avaient dû patienter parfois plusieurs mois pour recevoir l'ordinateur ou l'appareil photo qu'ils avaient commandé et payé. Certains ont indiqué n'avoir jamais réussi à se faire rembourser, malgré des longs moments passés à tenter de contacter la hot-line de la société, au prix de 2,21 francs la minute, et l'envoi de lettres recommandées. Me Christian Brasseur, qui représentait l'association nationale de consommateurs UFC-Que Choisir, a évoqué le nombre de plusieurs dizaines de milliers de victimes et demandé 70.000 euros de dommages et intérêts en réparation du préjudice collectif. Le 10 juin dernier, "pere-noel.fr" avait été placé en liquidation judiciaire avec un passif déclaré qui dépasserait désormais les 13 millions d'euros.
 
Voir les commentaires  
Leblanc Cyril
Leblanc Cyril
En informatique, il y a soit des 0 soit des 1 le choix reste limité. Dans les actualités, le choix est vaste et il ne faut pas se contenter des articles sur Internet composés de 0 et 1. Comprenne qui pourra !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.