x

La police n'aime pas "l'usage qui est fait d'Internet" et non pas Internet en général....

Publié le et mis à jour le
 
On trouve des articles sur le net prétendant que la police n'aime pas Internet.....Moi, je pense que ce que la police n'aime pas, c'est l'usage qui en est fait, d'Internet. En effet, certaines vidéos qui circulent sur Youtube ou encore Daylymotion montrent de plus en plus de surenchères dans la violence notamment contre des policiers et les individus qui les publient sur ces sites narguent les forces de l'ordre, pour l'instant sans avoir le sentiment de pouvoir être poursuivis et sanctionnés, donc en toute impunité!
On l'a déjà vu sur la toile, la police s'est déjà servi de Google Earth ou Google Maps sur le Net....
Divers appels à témoin contre des pédophiles ont déjà été publiés sur la toile par Interpol.

On le voit, si la police n'aime pas l'usage qui est fait d'Internet par certaines personnes, elle n'hésite pas à s'en servir a des fins plus nobles. Donc, il faut rectifier ces affirmations qui disent que la police n'aime pas Internet, c'est plutôt l'usage de mise en ligne de certaines vidéos qui agacent les syndicats de police!

Ces vidéos sont ouvertes à tout le monde et ne peuvent avoir comme destination que de narguer les forces de l'ordre, faire une surenchère de violence et pourquoi pas une certaine forme de concours entre bandes rivales...

On comprendra alors aisément que les syndicats de police demande le retrait de ces vidéos qui peuvent aller jusqu'à les gêner dans leurs enquêtes, quoique certains personnages n'hésitent pas à y paraître a visage découvert sachant qu'ils ne seront pas ou peu poursuivis.

Je terminerais en disant que ce n'est pas Internet le fautif, c'est la façon dont on s'en sers!
 
Voir les commentaires  
jean-mi
jean-mi
Le savoir, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.... C'est en apprenant peu mais en retenant beaucoup que j'en suis arrivé à écrire des article sur TSO. Comme quoi, tout peut arriver !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.