Free Mobile : Nouveau bridage pour les abonnés 2G 3G en itinérance Orange

Par la rédaction de TSO le
 
Si vous êtes client de Free Mobile et que votre accès Internet mobile en 2G 3G passe en itinérance par Orange, vous n’êtes pas sans savoir que les débits sont bridés depuis le 1er septembre. Et depuis le 1er janvier, il y a eu un nouveau tour de vis concernant le bridage en itinérance. Les explications…
Second bridage Free Mobile 1er janvier 2017
Il y a quelques mois de cela Free Mobile avait fait une annonce à destination de ses abonnés ne disposant que d’un accès 2G 3G, et surtout ceux qui ont une connexion Internet en itinérance avec Orange. Dans un mail envoyé à ces abonnés, l’opérateur mobile avait annoncé au mois de juillet dernier que les débits allaient progressivement être diminués à compter du 1er septembre prochain, ce qui avait été le cas dès la rentrée pour ceux qui passaient par l’itinérance. Et d’ailleurs nous avions souligné que cela n’allait pas aller en s’améliorant et que les débits allaient descendre et que cela allait aller crescendo.




Et depuis le 1er janvier, il y a eu le second effet « itinérance » entre Orange et Free Mobile, à savoir que les débits sont de nouveau réduits et passent à 1 Mbit/s (débit descendant) et 448 kbit/s (débit montant) pour les abonnés utilisant leur accès Internet mobile en 2G ou 3G. Cela concerne bien sur tous les abonnés, même ceux qui disposent d’un Smartphone dernier cri embarquant la 4G, car, lorsqu’il se trouve dans une zone peu dense qui ne dispose pas de la 4G Free, il a de grandes chances de passer par une connexion 3G si elle est disponible, quand ce n’est pas en Edge et surtout une forte probabilité de passer par l’itinérance avec Orange même si ces derniers mois Free a accéléré le déploiement de son propre réseau.

Pour rappel, cette limitation inexorable fait suite aux lignes directrices de l'ARCEP du 25 mai 2016 sur le partage des réseaux mobiles, Free et Orange ayant conclu un accord portant notamment sur une diminution ou plutôt limitation progressive des débits maximums atteignables sur le réseau de l’opérateur partenaire en itinérance 2G et 3G. Dans le même temps, Free continue de mettre en place son propre réseau d’antennes mobile et surtout, il a pour obligation de couvrir 90% de la population en 3G d’ici le mois de janvier 2018. Bref, la probabilité que vous surfiez sur Internet en 2G 3G avec une itinérance Orange devrait devenir quasi nulle d’ici quelques semaines ou mois pour les moins chanceux.

En attendant, depuis le 1er janvier, ceux qui n’ont « pas de chance » et qui passent en itinérance Orange, les débits théoriques maximums atteignables en 2G et 3G sont passés de 5 Mbit/s (débit descendant) et de 448 kbit/s (débit montant) à 1 Mbit/s (débit descendant) et 448 kbit/s (débit montant), soit un débit descendant divisé par 5. Et ce n’est pas terminé, car en 2019 les débits ne seront plus que de 768 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant) et en 2020 de 384 kbit/s (débit descendant et montant). Mais d’ici là, gageons que Free Mobile aura intégralement couvert le territoire.

Si vous êtes abonné Free Mobile, vous trouverez ces modifications dans la brochure tarifaire et les conditions générales d’abonnement applicables à compter du 6 décembre 2016.

Et bien sur, cela n’a aucun impact sur la fonction première de votre Smartphone à savoir recevoir et passer des coups de fil et envoyer et recevoir des SMS.

(Illustration tarifs Free Mobile décembre 2016)
 
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.