Fermeture Megaupload - FileSonic prend les devants à son tour

Publié le
 
Depuis jeudi dernier, la fermeture de Megaupload fait grand bruit sur Internet. Mégaupload était un des plus gros sites de téléchargement de fichiers et la fermeture de ce dernier par la justice américaine et le FBI ainsi que l’arrestation de quatre de ses dirigeants, dont le fondateur Kim Schmitz, n’est pas passée inaperçue sur la toile, loin de là.
Restriction FileSonic
Sur Internet, les sites proposant les mêmes services que Megaupload sont nombreux, mais il semble bien que cette fermeture, ce coup de poing de la justice américaine a ébranlé quelque peu la confiance de certains à commencer par les administrateurs de Filesonic qui ont décidé de prendre les devants pour ne pas avoir à subir le même sort que Megaupload.

Sur la page d’accueil du site on peut y lire qu’« All sharing functionality on FileSonic is now disabled. Our service can only be used to upload and retrieve files that you have uploaded personally. » que l’on peut traduire par « Toutes les fonctionnalités de partage sur FileSonic sont maintenant désactivées. Notre service ne peut être utilisé que pour télécharger et extraire des fichiers que vous avez mis en ligne personnellement. »



Cet arrêt du partage de fichier marque à coup sûr la mort à court ou moyen terme de FileSonic et tous comme les bourses dans la finance, la panique pourrait bel et bien s’emparer des autres sites de partage de fichiers sur Internet comme RapidShare, mediafire, fileserve, depositfiles…

La fermeture de Megaupload a-t-elle marqué un tournant dans le téléchargement de films et le streaming sur Internet ? L’avenir nous le dira, mais à coup sûr il y aura un avant et un après Megaupload.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!