Google - Twitter et la liberté d'expression sur Internet en Égypte

Publié leet mis à jour le
 
Les médias nous le rappellent tous les jours, après la Tunisie, c’est au tour de l’Égypte de revendiquer un changement radical du pouvoir et plus de liberté, mais actuellement peu de personnes peuvent communiquer à l'extérieur et relater ce qui se passe en Égypte, Internet ne fonctionnant pas. Google et Twitter ont donc mis en place une solution pour aider les Égyptiens à outrepasser cette « censure » du gouvernement égyptien.
Google Twitter Égypte
Une petite équipe d'ingénieurs de Twitter, Google et SayNow (une entreprise acquise la semaine dernière par Google) ont mis au point une solution qui va permettre aux Égyptiens de communiquer vers l'extérieur via Internet. Encore faut-il que ces derniers soient au courant qu’une telle solution de contournement existe, mais ce point n'a pas été abordé par les différents sites Internet.

L'idée consiste à laisser un message vocal sur un des numéros de téléphone internationaux mis à la disposition des Égyptiens sur le compte Twitter Officiel Speak2tweet (+16504194196 , +390662207294 , +97316199855). Une fois le message envoyé, il est instantanément ajouté au compte Speak2tweet de Twitter avec le hashtag #Egypte.

Les messages sont aussi disponibles à l'écoute en composant les numéros de téléphone ou via le compte Twitter Speak2tweet.



Dans le même élan participatif, le FAI associatif French Data Network propose une connexion de secours bas débit. Sur son blog, FDN indique « N'importe qui en Égypte disposant d'une ligne téléphonique analogique capable de joindre la France a la possibilité de se connecter au réseau par le n° suivant : +33 1 72 89 01 50 ( login : toto ; password : toto ) ».
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!