Polaroïd, une imprimante de poche baptisée Pogo

Publié leet mis à jour le
 
Il y a tout d’abord eu Le Polaroïd, l’appareil photo à développement instantané, qui permettait bien avant l’arrivée des appareils photos numériques, de voir la photo qui venait d’être prise, grâce a son fameux papier spécial à bords blanc. Et aujourd’hui c’est Pogo, une imprimante de poche que nous propose Polaroïd.
Avec cette nouvelle technologie, Polaroïd espère rééditer le même succès que son appareil photo. La particularité de cette imprimante de poche réside dans sa taille, 12 x 7,7 2,3 cm pour 227g sans papier, mais surtout dans le fait que Pogo vous imprime des photos instantanément et sans encre.

C’est en effet un papier spécial et autocollant, chargé de 300 milliards de cristaux (jaunes, magentas et cyans) qui permet d’imprimer une photo en moins d’une minute grâce à la chaleur. Suivant l’intensité les cristaux apparaissent ou non sur le papier, ce qui permet au final d’avoir une photo transmise depuis un téléphone portable équipé des fonctions photos via Bluetooth ou un câble USB.

Comme pour son appareil photo, l’imprimante Pogo de Polaroïd est on ne peut plus minimaliste. Pas de possibilités de réglages, cette dernière se contentant juste d’imprimer.

Coté prix il vous faudra débourser environ 130 euros pour l’imprimante Pogo et 4 euros pour la recharge de 10 feuilles.

Par contre ne vous attendez pas à de belles photos en 10 par 15, car ces dernières sont au format 5 par 7.6 cm. Mais avec le principe de la photo autocollante et surtout de l’impression instantanée, cette dernière risque de rencontrer un franc succès auprès des jeunes.

Elle devrait être disponible dans le courant du mois de juillet.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!