x

Mediapart profite du buzz de l’affaire Bettencourt Woerth

Publié le
 
Mediapart qui à l’origine est un site d'information indépendant dont les seules ressources proviennent des abonnements de ses lecteurs a quelque peu revu sa page d’accueil qui nous amène maintenant directement sur l’affaire Bettencourt Éric Woerth avec en titre « L'ex-comptable des Bettencourt accuse: des enveloppes d'argent à Woerth et à Sarkozy ».
Depuis plusieurs jours l’affaire Bettencourt Woerth fait la une de tous les médias et Mediapart le journal d’information sur Internet, à l’origine des révélations, a donc décidé de « profiter » du buzz de l’affaire Bettencourt Woerth. A ne pas en douter, il s’agit là d’une publicité inespérée, sans débourser un centime qui plus est.

On peut y lire en page d’accueil du site de Mediapart  :
« Pour des raisons exceptionnelles liées à un afflux de visites sur notre site, vous arrivez directement sur cet article qui est en accès libre pour tous nos visiteurs. Mediapart est un site d'information indépendant dont les seules ressources proviennent des abonnements de ses lecteurs. »
Mediapart n’en oublie pas le nerf de guerre du site, les abonnements des lecteurs avec un « Soutenez le journalisme indépendant, découvrez Mediapart avec notre offre découverte à 1 euro pour quinze jours. »

Publicité


L’affaire qui « enlise » le gouvernement depuis quelques jours n’a donc pas fini de faire parler d’elle. Et ce matin plusieurs sites d’informations reprennent les paroles de certains politiques comme Christian Estrosi qui estime pour sa part que Mediapart lui « rappelle une certaine presse des années 30 », Xavier Bertrand  qui accuse Mediapart d’user de « méthodes fascistes »… L’affaire Bettencourt Woerth n’a pas fini de faire la une !
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.