Offres Facebook : Free propose un iPhone 5 à 59 € fait le buzz

Publié le
 
Le site de réseautage social Facebook vient de rendre disponible pour la France son service « offre Facebook », service qui est déjà disponible pour une majorité de pages. Le principe des « Offres Facebook » c’est que l’administrateur de la page peut proposer des offres à destination des internautes visibles sur les pages des membres. Et qui dit nouveauté, dit dérapages avec 2 annonces concernant Free et un smart phone iPhone 5 à 69 € et depuis aujourd’hui à 59 €.
Free propose un iPhone 5 à 59 € (fail)
En effet, vous avez sans aucun doute vue passer la publicité qui vous propose un iPhone a prix cassé chez Free avec un texte on ne peut plus accrocheur : » Free – Jusqu’au 28 septembre, votre iPhone 5 à 59 € sans abonnement et débloqué. Faites vite ». Il faut dire que ce week-end le texte était tout autre avec un tarif plus élevé : « Free – Samedi 22 septembre, votre iPhone 5 à 69 € sans abonnement et débloqué. Faites vite ».

Et pourtant, ni Free ni Apple et le dernier modèle de smartphone ne sont à l’origine de cette publicité qui au finale était plus un attrape-nigaud qu’autre chose. Mais avec un prix aussi attractif, le nombre de curieux souhaitant s’assurer de l’éventuelle réalité de l’offre est allé crescendo tout au long du week-end.




En fait, le but était de rediriger l’internaute vers un site Internet qui mettait en garde contre le risque de telles pratiques avec à la fin un lien vers un autre article histoire de se faire encore un peu plus de publicité gratuitement. Et avant d’arriver sur la page de mise en garde, il fallait bien sûr cliquer sur le « J’aime » du message publicitaire et ensuite attendre un mail qui vous envoyait un lien vers la page en question.

Les petits malins profitent du lancement du service de Facebook avec à la clé la première offre gratuite et les suivantes payantes bien sûr, dont le montant à payer est fonction du nombre de personnes à atteindre.

Il va sans doute falloir que Facebook révise sa copie dans les prochains jours, car pour l’instant il n’est pas possible de signaler une offre ne correspondant en rien avec la réalité pour ne pas dire une arnaque. Imaginez le piège pour des milliers d’internautes qui seront redirigés vers une page contenant des virus ou une page phishing les invitant à entrer des coordonnées. C’est ce qui risque d’arriver si Facebook ne fait rien avant que le phénomène ne s’étende.

(Illustration mail « Offre Facebook)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!