x

La prime de rentrée de 100 euros sera versée d’ici quelques jours

Publié le et mis à jour le
 
Alors que l’inflation devrait de nouveau augmenter au mois d’août, le gouvernement a annoncé que la prime de rentrée, une aide exceptionnelle de 100 euros plus 50 euros par enfant à charge, sera versée d’ici quelques jours. Une prime attendue par des millions de Français en plus de celle de la rentrée scolaire qui permettra d’améliorer le quotidien des plus précaires. En ce qui concerne l’expression du jour, vous pourrez dire à la pause-café qu’« un sou est un sou », avec la rentrée qui se profile et les prix qui ne cessent d’augmenter. Pour terminer le petit tour du BeMac du vendredi 19 août 2022, le 255e « Before de la Machine à café » de ce dix-neuvième jour d’août, nous fêtons les Jean Eudes.
Prime de rentrée de 100 euros + 50 euros par enfant

La « prime de rentrée » pour les plus précaires


C'est une prime destinée aux plus précaires, à près de 11 millions de personnes qui n'a rien à voir avec la prime de rentrée scolaire, l'ARS ou « allocation de rentrée scolaire » qui a été versée en début de semaine. Le gouvernement a annoncé hier que les foyers les plus modestes percevront à partir du 15 septembre une aide exceptionnelle de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Cette aide s'inscrit dans le cadre de la loi « pouvoir d'achat » adoptée il y a quelques semaines par l'Assemblée nationale et le Sénat.

Cette « aide exceptionnelle » ou « prime de rentrée » sera versée aux bénéficiaires des minima sociaux : RSA ( Revenu de Solidarité Active ), AAH ( Allocation aux Adultes Handicapés ), ASPA ( Allocation de Solidarité aux Personnes Àgées ), APL ( Aide Personnalisée au Logement ) et les étudiants boursiers sur critères sociaux. Pour les foyers ne bénéficiant pas des minima sociaux et percevant la prime d’activité, le gouvernement a précisé qu'un versement exceptionnel et complémentaire est prévu d'ici quelques semaines, dans le courant du mois d’octobre.

Au total, 10,8 millions de foyers seront concernés par cette prime qui sera versée automatiquement par la CAF, la Mutualité sociale agricole (MSA), la caisse de retraite ou le Crous.

Publicité

L’expression du jour : un sou est un sou


C’est l’expression qu’il faudra essayer de placer dans votre conversation du jour à la pause devant la machine à café : « un sou est un sou ». C’est l’expression que vous pourrez dire pour parler de cette prime versée à la mi-septembre aux ménages les plus précaires. Car même si cela ne représente pas grand-chose pour tenter de dissiper les effets de l’inflation galopante en France, cela permettra de donner un coup de pouce sur certaines dépenses. D’ailleurs, toute somme d’argent, aussi petite soit-elle, a de la valeur et est importante en ces temps de crises.

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient de Janeb13 sur le site Internet Pixabay. Si l’image vous intéresse, vous pouvez faire un don sur le site avant de la télécharger )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.