x

Evaluations de CM2 la disponibilité des résultats amène la polémique

Publié le
 
Depuis ce matin près de 734 000 élèves de CM2 scolarisés dans le public ou le privé vont passer des évaluations qui dureront une ou deux journée et pour certains jusqu ‘à vendredi.
Le problème ou plutôt la polémique, c’est que les résultats ou plutôt les questions sont déjà disponibles sur Internet.
Certains commentent le principe de l’évaluation comme une manière de noter directement les écoles et ainsi les classer, ce dont se défend Xavier Darcos le ministre de l’Education, d’autres arguent du fait que les évaluations portent sur l’entièreté du programme et non sur la partie vraiment acquise par les élèves.

Du coup, afin de protester contre ces évaluations jugées non légitimes, plusieurs professeurs n’ont pas hésité à mettre en ligne les textes et les questions de ces dernières ainsi que le Livret de l’enseignant, d’où la polémique, compte tenu que tous les élèves de CM2 n’ont pas accès à Internet, ce qui risque de fortement favoriser ceux qui auront eu le temps de réviser les questions qui porte sur dix grandes compétences : lire, écrire, vocabulaire, grammaire, orthographe pour le français ; nombres, calculs, géométrie, grandeurs et mesures, organisation et gestion de données.

La fracture numérique risque donc d’avoir des répercussions sur la note finale de certains élèves, mais aussi sur celle de l’école. On se demande

Au final, le mieux est encore de donner à tous les élèves de CM2 la feuille des évaluations disponible sur ce lien, afin que tout les élèves partent sur un pied d’égalité. Le lien ou vous trouverez les résultats pour l’évaluation du CM2  (Les questions dans la partie EXCLUSIF de la page principale du site):

http://www.darcos-demission.org/
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.