x

Journée mondiale de l’écriture manuscrite et des solitudes ce lundi

Publié le et mis à jour le
 
En ce début de semaine, c’est la Journée mondiale de l’écriture manuscrite, dont nous vous parlons depuis un clavier d’ordinateur. Mais c’est aussi et surtout la Journée mondiale des solitudes, une solitude qui s’est installée durablement dans notre société depuis le début de la pandémie. Et dites-vous que la solitude n’a pas d’âge ni de classe sociale, elle touche tout le monde sans faire de différence, plus encore depuis l’avènement des Smartphones et de l’informatique. Pour terminer le petit tour du BeMac de ce lundi, le 361e « Before de la Machine à café » de ce vingt-troisième jour de janvier, nous fêtons aussi la Saint Barnard, sans aucune faute, il ne faut pas confondre Barnard avec Bernard.
Écriture manuscrite : la solitude, ça n’existe pas !

C’est la Journée mondiale de l’écriture manuscrite


Le paradoxe du jour : fêter la Journée mondiale de l’écriture manuscrite, dans un article écrit depuis un ordinateur pour être lu sur un site Internet avec un Smartphone. C’est en effet ce 23 janvier que nous mettons en lumière l’écriture manuscrite, afin de sensibiliser les personnes à l’importance de l’écriture manuscrite et de ses bénéfices pour l’apprentissage, la mémoire, la créativité et le développement personnel. Elle vise également à promouvoir la pratique de l’écriture manuscrite et à maintenir l’utilisation de cette habileté dans les écoles et les milieux de travail.

Publicité


Avec l’avènement des Smartphones, de l’informatique et Internet ces dernières années, l’écriture manuscrite est devenue moins courante, elle n’est même plus utilisée du tout par certaines personnes. Les gens utilisent de plus en plus souvent leur smartphone pour prendre des notes, envoyer des messages, lire et répondre au courrier, pour les autres cela se passe directement depuis leur ordinateur. Combien d’entre nous ont écrit un courrier ces derniers mois, ou seulement rempli la somme en toutes lettres d’un chèque de banque. Pour certains, il faut remonter à plusieurs mois, tant la technologie mobile et l’utilisation croissante des smartphones font partie de notre quotidien.

Nous ne savons même plus faire des pleins et des déliés, nous contentant le plus souvent d’une écriture scripte minuscule, étant bien incapable de faire la liaison des lettres comme cela était le cas il y a encore quelques décennies. Et pourtant, il y a encore de nombreux avantages à l’écriture manuscrite, à commencer par l’amélioration de la mémoire, de l’apprentissage et de la compréhension. Cela permet aussi de stimuler la créativité. De plus, l’écriture manuscrite peut également aider les personnes atteintes de troubles de l’apprentissage comme la dysgraphie. Il est donc important de maintenir une balance entre l’utilisation de la technologie et la pratique de l’écriture manuscrite, dès le plus jeune âge, en gardant à l’idée que l’écriture ne doit pas être une course, mais une œuvre que nous façonnons au fur et à mesure des lettres.

C’est aussi la Journée mondiale des solitudes


Ces deux journées qui tombent le même jour ne doivent sans doute rien au hasard. Le fait que les gens se servent de plus en plus à la technologie, au détriment de l’écriture et des rencontres, fait qu’ils se renferment de plus en plus sur eux, qu’ils se construisent eux-mêmes, sans y penser, cette bulle qui deviendra le début de leur solitude. La pandémie n’a pas arrangé les choses, aggravant encore plus le renfermement sur soi, conduisant le plus suivant à des drames de la solitude. Combien de personnes sont décédées seules chez elles avant que l’on s’en aperçoive des semaines plus tard, ceux que l’on appelle des morts solitaires, conséquence extrême de l’isolement ? Il devient urgent d’ouvrir les yeux, de lever la tête de nos Smartphones pour s’apercevoir que le monde qui nous entoure ne se résume pas à une story, un réel ou un tweet.

Publicité


Mais même sans aller jusque-là, la solitude ne touche pas que les personnes âgées. Cette Journée mondiale des Solitudes qui a lieu tous les ans le 23 janvier est un rendez-vous majeur de mobilisation et de sensibilisation autour du fléau des solitudes et du vivre ensemble. Selon le baromètre « Les Français et la solitude » IFOP pour Astrée en 2022, 19 % des Français se sentent toujours ou souvent seuls. Toutes les catégories sont exposées à la solitude, même si certaines, parmi les plus modestes, sont plus exposées. Il ressort aussi de cette étude que les plus touchés par la solitude sont les 18-24 ans. 73 % des personnes se sentant seules disent être malheureuses et pour 61 % d’entre elles, reconnaissent avoir eu des pensées suicidaires. La solitude est un phénomène complexe qui peut prendre différentes formes et avoir différents degrés d’intensité, et qui peut varier considérablement d’une personne à l’autre.

Pour lutter contre la solitude, regardez autour de vous ce lundi !


Ce lundi, lâchez votre Smartphone ou servez-vous-en pour appeler les personnes qui vous sont chers et celles que vous connaissez, mais dont vous n’avez pas de nouvelles depuis longtemps déjà. Vous pouvez aussi prendre votre plus belle plume ou votre stylo pour écrire une lettre, ou tout simplement une carte de vœux pour cette nouvelle année. Rompez avec métro, boulot, dodo ! Car la solitude commence par l’habitude, le train-train quotidien qui fait que l’on s’enferme sur soi-même sans s’en apercevoir, sans y penser. La solitude ne doit pas devenir un fléau des temps modernes et doit être prise au sérieux par tout le monde, même par ceux qui semblent les plus heureux !

Comme le chantait si bien Gilbert Bécaud : « chez moi, il n’y a plus que moi, et pourtant ça ne me fait pas peur. La radio, la télé sont là, pour me donner le temps et l’heure. La solitude, ça n’existe pas, la solitude, ça n’existe pas... ». Ce lundi et tous jours qui viennent, prenez soin de vous et des autres !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient de Pexels sur le site Internet Pixabay. Si l’image vous intéresse, vous pouvez faire un don sur le site avant de la télécharger )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.