x

C’est la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement

Publié le et mis à jour le
 
Aujourd’hui c’est la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement, dont le thème retenu cette année est : « Les sciences fondamentales pour le développement durable », même si certains y verront plus une dernière journée de travail avant de faire le pont du 11 novembre, avec à la clé 3 jours de repos. Tout un programme me direz-vous, tout en sachant qu’il ne reste que 45 jours avant Noël, qu’il est temps de commencer à penser aux étrennes si vous faites le pont. En ce qui concerne l’expression du jour, vous pourrez dire à la pause-café qu’il y en a certains qui doivent « avoir la science infuse », ce n’est pas possible autrement. Pour terminer le petit tour du BeMac de ce jeudi, le 308 et 309e « Before de la Machine à café » de ce dixième jour de novembre, nous fêtons la Saint Léon.
Affiche UNESCO : Sciences fondamentales pour le développement durable

Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement


Ce jeudi, nous fêtons la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement, une 21ème édition qui doit de plus en plus faire face au changement climatique, à la pandémie et surtout aux conflits dans de nombreuses régions du globe qui se servent de la science pour se faire la guerre. Cette année, la Journée mondiale de la science est célébrée sous le thème : « Les sciences fondamentales pour le développement durable », dans le cadre de l'année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable, qui a débuté le 8 juillet dernier. Cette journée mondiale vise avant toute chose à promouvoir le partage de la science à travers du monde, en ne la réservant pas qu'aux pays riches, mettre en avant les défis qui devront être relevés dans les prochaines décennies, les prochaines années ou les prochains mois.

Publicité

Les objectifs de la Journée mondiale de la science


D'ailleurs, les objectifs de cette Journée sont de renforcer la sensibilisation du public au rôle de la science pour des sociétés pacifiques et durables, promouvoir la solidarité nationale et internationale pour une science partagée entre les pays, renouveler l'engagement national et international pour l'utilisation de la science au profit des sociétés, mais aussi attirer l'attention sur les défis auxquels la science est confrontée afin de soutenir l'effort scientifique.

Favoriser le développement durable et élever le niveau de vie


Comme nous l'explique le site de l’UNESCO : « Selon les données du Rapport de l'UNESCO sur la science 2021 pour 86 pays, certains consacrent moins de 10 % de leurs dépenses de recherche aux sciences fondamentales et d'autres plus de 30 %. Avoir une capacité en sciences fondamentales est dans l'intérêt à la fois des pays développés et des pays en développement, étant donné le potentiel d'applications pour favoriser le développement durable et élever le niveau de vie ».

L’expression du jour : avoir la science infuse


C’est l’expression qu’il faudra essayer de placer dans votre conversation du jour à la pause devant la machine à café : « avoir la science infuse ». Allez, reconnaissez quand même que vous connaissez un collègue, ami, membre de la famille qui a l’air de tout savoir sur tous les sujets sans pour autant avoir fait des études, sans avoir rien appris. C’est le genre de personne qui a toujours tendance à ramener sa science à table au moment du repas du midi ou à la pause-café à la mi-journée. Un personnage un peu vaniteux et sûr de lui.

En général, quand on dit de quelqu’un qu’il a la science infuse, c’est un brin ironique, c’est surtout pour lui dire que c’est le monsieur je sais tout, j’ai tout vu, j’ai tout fait. Tout savoir ne peut être supposé inné, connu sans avoir été appris !

( L’illustration de notre article provient d’une capture de l’affiche de l’UNESCO pour la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement: Sciences fondamentales pour le développement durable )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.