x

C'est la 20e édition de la Journée mondiale du cinéma d’animation

Publié le et mis à jour le
 
En cette fin de semaine digne d’une fin de mois de juin, c’est la Journée mondiale du cinéma d’animation, une journée créée par l’ASIFA il y a 20 ans qui commémore la première projection d’un dessin animé en 1892, avec le Théâtre Optique d'Emile Reynaud projeté à Paris, le 28 octobre 1892. Un évènement qui est relayé chaque année dans plus de 50 pays. L'association AFCA, qui représentante l'ASIFA en France, prolonge cette célébration avec la Fête du cinéma d'animation, qui se déroule chaque année au mois d'octobre. Pour terminer le petit tour du BeMac de ce vendredi, le 300e « Before de la Machine à café » de ce vingt-huitième jour d’octobre, nous fêtons la Saint Jude.
Affiche ASIFA 2022 de la Journée mondiale du cinéma d’animation

20e Journée mondiale du cinéma d’animation ce vendredi 28 octobre


C’est une de ces journées qui nous fait voir le chemin parcouru entre la première animation d’un dessin animé le 28 octobre 1892 et aujourd’hui, avec en salle actuellement des films comme « Samouraï Academy », « Yuku et la Fleur de l'Himalaya », « Dragon Ball Super: Super Hero », « Superasticot » ou « Extra : Allan, Britney et le Vaisseau spatial ». Cette date ne doit rien au hasard, l’ASIFA a créé la Journée internationale de l’Animation en 2002 afin d’honorer chaque année la naissance de l’animation, avec la première représentation publique d’images animées projetées le 28 octobre 1892 au Théâtre Optique d’Emile Reynaud à Paris. Emile Reynaud fit une projection publique de ses Pantomimes lumineuses, ce jour-là au musée Grévin. Le spectacle des Pantomimes lumineuses d’Émile Reynaud a été inscrit au Registre « Mémoire du monde » de l’UNESCO en 2015.

Publicité

Michaela Pavlátová est la réalisatrice de l'affiche 2022 de l'ASIFA


Pour l'occasion, chaque année un artiste différent est invité pour créer le visuel de la Journée mondiale du cinéma d'animation, afin de promouvoir l'événement partout dans le monde. Cette année c'est Michaela Pavlátová, une animatrice et réalisatrice de la République tchèque, qui a été choisie pour réaliser l'affiche 2022 qui est aussi celle de l'illustration de notre article. Elle a été nominée pour un Oscar du meilleur court métrage d'animation pour Words, Words, Words en 1991 et a remporté l'Ours d'or du court métrage pour Repete en 1995. Elle enseigne actuellement l'animation à l'Académie des arts du spectacle, à l'école de cinéma et de télévision de Prague.

Une journée célébrée dans plus de 50 pays


C'est une journée qui est dédiée au cinéma d’animation depuis 2002 et est célébrée dans plus de 50 pays chaque année. Comme nous l’explique le site de l’association, « L’ASIFA coordonne et aide à promouvoir les célébrations de l’IAD dans le monde entier, mettant l’art de l’animation à l’honneur dans une célébration mondiale de l’animation. Ces dernières années, cet événement unique a été commémoré dans plus de 50 pays, sur tous les continents du monde ». L'association « AFCA », qui représentante l'ASIFA en France, prolonge cette célébration avec la Fête du cinéma d'animation, qui se déroule chaque année dans l’hexagone au mois d'octobre.

Une journée qui aurait eu toute sa place avec la Journée nationale du patrimoine audiovisuel d’hier. Il ne vous reste plus qu’à regarder la vidéo du Théâtre d’Optique d’Emile Reynaud !

Publicité

Theatre Optique By Emile Reynaud





( Illustration de notre article : capture de l'affiche de la Journée internationale de l'animation qui a été conçue cette année par Michaela Pavlátová, animatrice et réalisatrice de la République tchèque )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.