x

C’est la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture

Publié le et mis à jour le
 
Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture, l’occasion de se remettre en question sur la manière dont nous consommons la nourriture pour vivre plus sainement et faire plus attention à nos dépenses alimentaires. C'est aussi la Journée mondiale du coeur qui va de pair avec celle de la nourriture. Il faut savoir que les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, le plus souvent à cause du tabagisme, d'une alimentation déséquilibrée, d'un manque d’activité physique, de l'alcool, du stress... En ce qui concerne l’expression du jour, vous pourrez dire à la pause-café qu’il y en a qui vont « manger comme un moineau » pour rester dans les tendances du jour avec le gaspillage et la santé, même si souvent, ce n'est pas le bon choix. Pour terminer le petit tour du BeMac de ce jeudi, le 279e « Before de la Machine à café » de ce vingt-neuvième jour de septembre, nous fêtons la Saint Michel, Gabriel et Raphaël.
Gaspillages de nourriture : filet de fruits gâtés

Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture


C'est une journée qui n'a jamais eu autant d'importance aujourd'hui avec la crise sanitaire, le changement climatique et les conflits qui mettent bien à mal notre manière de nous nourrir et nous font prendre conscience qu'il est temps de réduire mondialement les pertes et le gaspillage de nourriture, que ce soit au moment de sa culture ou de son élevage, de son transport, de sa transformation et pour finir, de sa consommation. À chaque étape, des tonnes de matières premières et d'aliments comestibles sont gaspillés chaque jour.

Publicité


Comme nous l’expliquent les Nations Unies sur leur site Internet, « à l'échelle mondiale, environ 14 % des aliments produits sont perdus entre la récolte et la vente au détail et l'on estime que 17 % de la production alimentaire mondiale totale est gaspillée ( 11 % dans les ménages, 5 % dans les services de restauration et 2 % au stade de la vente au détail) ».

Il faut savoir que les aliments perdus ou gaspillés comptent pour 38 % de l'énergie totale utilisée dans le système alimentaire mondial. Lorsque des aliments sont perdus ou jetés, toutes les ressources utilisées pour les produire, notamment l'eau, la terre, l'énergie, le travail et le capital, sont gaspillées. Il est temps de prendre conscience de cela pour changer notre manière de consommer et fabriquer notre nourriture, afin que d'ici 2030, nous ayons réussi à diminuer de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant. Et cela devrait aussi permettre de mieux répartir nos ressources, aujourd'hui, selon la FAO, l’on estime que 3,1 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à une alimentation saine et 828 millions de personnes environ souffrent de la faim.

Tout le monde peut agir à son niveau pour essayer de réduire ce gaspillage, en commençant déjà par n’acheter que le strict nécessaire aux repas quotidiens, en n’achetant pas plus de fruits ou légumes que ce que vous allez consommer dans les prochains jours pour éviter qu’ils ne se gâtent. Et pour éviter le gâchis des plats cuisinés, il faut adopter l’usage des boites hermétiques qui permettent de mieux conserver les aliments au frais. Vous pouvez aussi surveiller la date limite de consommation des laitages et ne pas pour autant les jeter quand ils sont au dernier jour ou dépassés de peu. Ils restent parfaitement consommables !

C’est aussi la Journée mondiale du coeur


C’est une journée mondiale qui est censée tous nous concerner, qui va de pair avec celle du gaspillage de la nourriture. L’activité physique ainsi qu’une bonne hygiène de vie sont essentielles pour conserver notre organe principal au meilleur de sa forme : le coeur. Il faut savoir que les principaux risques de maladie cardio-neurovasculaire sont liés à notre hygiène de vie. Les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, le plus souvent à cause du tabagisme, d'une alimentation déséquilibrée, d'un manque d’activité physique, de l'alcool, du stress...

Alors, vous attendez quoi pour manger plus sainement et laisser de côté votre voiture pour vous rendre à pied chez votre boulanger de quartier ou faire un petit tour de vélo quotidien ? En plus de faire du bien à votre porte-monnaie, cela vous fera aussi du bien intérieurement et vous fera évacuer votre stress. Car pratiquer une activité physique régulière procure un sentiment de bien-être grâce à l’endorphine qui est libérée après une activité physique.

Publicité

L’expression du jour : manger comme un moineau


C’est l’expression qu’il faudra essayer de placer dans votre conversation du jour à la pause devant la machine à café : « manger comme un moineau ». Et ce n’est pas parce que vous mangerez comme un moineau, que vous mangerez très peu que vous allez faire plus attention à votre santé ou perdre du poids. La plupart du temps ce n’est pas le cas et tous les problèmes proviennent d'une alimentation déséquilibrée. Bref, il est plus simple de se faire plaisir en mangeant à sa faim et équilibré et surtout en n’oubliant pas de bouger tout au long de la journée, les calories aimant la sédentarité.

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient de ShotRAV sur le site Internet Pixabay. Si l’image vous intéresse, vous pouvez faire un don sur le site avant de la télécharger )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.