x

Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse en ce vendredi de canicule

Publié le et mis à jour le
 
Nous sommes le dernier jour de la semaine et sans aucun doute l’un des plus chaud de la semaine. D’ailleurs, Météo France a placé 12 départements en rouge alerte canicule, 25 départements en orange et 38 départements en jaune ainsi qu’Andorre. Des records de chaleur seront probablement battus dès vendredi, avec cet épisode caniculaire précoce et intense justifiant la vigilance rouge. En ce qui concerne l’expression du jour, vous pourrez dire à la pause-café à propos de la météo, que cela commence à « faire suer ». Pour terminer le petit tour du BeMac du vendredi 17 juin 2022, le 210e « Before de la Machine à café » de ce dix-septième jour de juin, c’est aussi la Saint Hervé.
Le BeMac du vendredi 17 juin tout en canicule et sècheresse

Canicule : Météo France nous annonce une vague de chaleur précoce


Dans les prochaines heures, la canicule va s’intensifier dans l’hexagone avec un mercure qui devrait largement dépasser les 40° dans de nombreuses régions. Une vague de chaleur exceptionnelle par sa précocité et son intensité s’est mise en place depuis mercredi, avec dans un premier temps les régions du sud-ouest à la vallée du Rhône et à l’arrière-pays provençal, qui ont vu les températures grimper en flèche. Vendredi, elle gagnera progressivement les régions plus au nord le long de la façade atlantique, avant de se généraliser samedi à l’ensemble du pays. Samedi connaîtra le pic de cet épisode caniculaire avec des températures pouvant atteindre dans certains endroits 42 °C.

Mais cela ne sera qu’un avant-goût de ce qui nous attendra d’ici ce week-end, Météo France indiquant que « Samedi sera la journée la plus chaude de l’épisode sur l’ensemble du pays, avec des températures maximales de 40 à 42 °C des Landes au Poitou-Charentes, 38 à 40 °C du Sud-Ouest au Massif Central et au Centre, et souvent de 35 à 39 °C sur les autres régions exceptées le littoral du Nord-ouest et la Corse ».

Cette vague de chaleur remarquable pourrait devenir la plus précoce jamais enregistrée selon Météo France, la dernière vague la plus précoce au niveau national a eu lieu du 18 au 22 juin 2017.

Publicité

C’est la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse


Comme pour nous monter l’importance du changement climatique, ce nouvel épisode de canicule est surtout là pour nous rappeler qu’il va devenir très compliqué de continuer nos activités habituelles comme si de rien n’était, consommer comme auparavant sans nous soucier du devenir de notre planète.

Pour ceux qui s’imaginent que la sécheresse ne touche que les pays en voie de développement, ceux qui se trouvent autour de l’équateur, ils se trompent lourdement, car la sécheresse n’a pas de frontière, n’a pas de région et peut tout aussi bien frapper les pays en développement, mais aussi de plus en plus les pays développés. En fait, les prévisions estiment que d’ici 2050, les sécheresses pourraient toucher plus des trois quarts de la population mondiale.

Comme nous l’explique le site des Nations Unies : « Le nombre et la durée des sécheresses ont augmenté de 29 % depuis 2000, par rapport aux deux décennies précédentes (Organisation météorologique mondiale, 2021). Aujourd’hui, plus de 2,3 milliards de personnes sont confrontées au stress hydrique. Des chiffres croissants et inquiétants, d’autant plus qu’un enfant sur quatre dans le monde sera touché par ce phénomène d’ici 2040 (UNICEF). Aucun pays n’est à l’abri de la sécheresse ».

Certains chercheurs prédisent que nous allons tout droit vers une catastrophe majeure de notre écosystème et que la vie sur notre planète va s’en trouver modifiée durablement au cours des prochaines décennies. La désertification et la dégradation des terres ne font que s’accélérer ces dernières années et elles sont causées par l’activité humaine et le changement climatique qui en résulte. Cette année, le thème de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, « Tous ensemble pour vaincre la sécheresse », en espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard !

Publicité

L’expression du jour : faire suer


C’est l’expression qu’il faudra essayer de placer dans votre conversation du jour à la pause devant la machine à café : « faire suer ». C’est l’expression que vous pourrez dire pour parler de la chaleur de ces derniers jours qui fait que nous transpirons en permanence. Mais c’est aussi l’expression que vous pourrez employer en parlant de votre chef de service qui n’arrête pas de vous demander tout et n’importe quoi. À la fin, cela commence à faire suer !

Ce vendredi 17 juin, c’est aussi la Saint Hervé


Aujourd’hui, nous fêtons la Saint Hervé. Saint Hervé, est un saint breton. Ce saint catholique et orthodoxe de l’époque de l’émigration bretonne en Armorique apparaît dans la vita Hervei, récit tardif du XIIIe siècle qui est un des nombreux exemples de la littérature hagiographique bretonne dans laquelle l’écart entre historiographie et hagiographie est difficilement perceptible (dixit Wikipédia).

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient de Klimkin sur le site Internet Pixabay. Si l’image vous intéresse, vous pouvez faire un don sur le site avant de la télécharger )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.