x

C’est la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du mardi 17 mai 2022, le 187e « Before de la Machine à café », de ce début de semaine. Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information, l’occasion de se pencher sur l’utilisation d’Internet par les séniors alors que le vieillissement de la population s’accélère. En ce qui concerne l’expression du jour, vous pourrez dire à la pause-café qu’il y en a certains qui ont tendance à « être aux abonnés absents » sur Internet mais aussi avec leurs numéros de téléphone fixe. Pour terminer le petit tour de ce dix-septième jour de mai, c’est aussi la Saint Pascal.
Le BeMac du mardi 17 mai tout en communication sur Internet

C'est la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information


Ce mardi 17 mai, marque la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information. Une manière de regarder d'un oeil différent l'utilisation que nous faisons d'Internet et surtout les moyens d'améliorer l'accès à Internet pour le plus grand nombre afin de réduire la fracture numérique qui existe dans de nombreux pays mais aussi dans certaines régions de l'hexagone. Le thème retenu cette année est : les technologies numériques au service des personnes âgées et du vieillissement en bonne santé.

Comme nous l’explique le site des Nations Unies : « La Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information a pour but de contribuer à sensibiliser l'opinion aux perspectives qu'ouvre l'utilisation de l'Internet et des autres technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu'aux moyens permettant de réduire la fracture numérique ../.. Le thème de cette année sensibilise au rôle important des télécommunications/TIC pour aider les gens à rester en bonne santé, connectés et indépendants - physiquement, émotionnellement et financièrement ».

Publicité

L’expression du jour : être aux abonnés absents


C’est l’expression qu’il faudra placer dans votre conversation du jour à la pause-café : « être aux abonnés absents ». C’est le genre d’expression qui concerne plus de monde que vous ne le pensez. Nombreux sont celles et ceux qui ont laissé de côté les réseaux sociaux et l’usage de l’Internet en général, pour se recentrer sur l’essentiel. Il en est de même de celles et ceux qui ont préféré débrancher leur ligne téléphonique pour ne plus être importuné, le plus souvent par des démarcheurs. Avec la démocratisation du Smartphone, le téléphone fixe est même en passe de prendre le même chemin que nos cabines téléphoniques, même si cela prendra encore un peu plus de temps, avec la fin du réseau cuivre (la ligne fixe du téléphone avec la prise téléphonique) prévue pour 2030.

Bref, en cette Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information il y en a de plus en plus qui souhaitent être aux abonnés absents ! Et il y en a de plus en plus, depuis la pandémie et les confinements, qui sont aux abonnés absents, qui ne donnent plus signe de vie, qui sont partis sans laisser d’adresse.

Ce mardi 17 mai, c’est aussi la Saint Pascal


Aujourd’hui, nous fêtons la Saint Pascal. Pascal Baylon (Torrehermosa, 16 mai 1540 - Vila-real, 17 mai 1592) est un franciscain déchaussé reconnu saint par l'Église catholique. Il est le saint patron des œuvres eucharistiques car il passait des heures en prière en extase devant le Saint-Sacrement (dixit Wikipédia).

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient de Mariakray sur le site Internet Pixabay. Si l’image vous intéresse, vous pouvez faire un don sur le site avant de la télécharger )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.