x

J-5 avant le Nouvel An - c’est la trêve des confiseurs cette semaine ( 86e BeMac )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du lundi 27 décembre 2021, le 86e « Before de la Machine à café » à quelques jours de la fin de cette année 2021 qui aura été tout aussi compliquée qu’en 2020 et une année 2022 qui ressemblera comme deux gouttes d’eau à celle qui s’achève. Aujourd’hui c’est la Journée internationale de la préparation aux épidémies, comme pour nous rappeler que la crise sanitaire est toujours aussi présente dans notre vie de tous les jours. L’expression du jour à placer dans la conversation ce matin à la pause-café est : « trêve des confiseurs ». Tout un programme !
Le BeMac du lundi 27 décembre 2021 en 3 minutes

Plus que quelques jours avant le réveillon du Nouvel An


Le compte à rebours a bel et bien commencé, il ne vous reste que quelques jours, pour ne pas dire quelques heures avant de se remettre à table pour le réveillon du Nouvel An, même si cette année encore, tout comme en 2020, il faudra composer avec les gestes barrière, se réunir en petit comité ce vendredi et surtout envisager le fait qu’un couvre-feu soit mis en place pour le passage à l’année 2022. Il faudra être prévoyant, garder à l’esprit la possibilité de dormir sur place. La pandémie restera bel et bien omniprésente dans nos esprits pour les fêtes de fin d’année.

Bref, cette année 2022 qui approche à grands pas sera une fois encore une année bien particulière à plus d’un titre. Elle ira directement en continuité des années 2020 et 2021 qui auront marqué le monde entier avec la pandémie qui ne semble pas vouloir marquer le pas, et qui s'invitera l'année prochaine encore dans notre quotidien. Il faut reconnaitre que ce Réveillon du Nouvel An aura une drôle de saveur pour de nombreuses familles, la situation sanitaire actuelle ne se prête pas trop à la fête et aux préparatifs du Nouvel An, le Ministère de la Santé recommandant de réveillonner en petit comité et en respectant les gestes barrière, à commencer par l'aération régulière de l'endroit où vous vous réunirez, de l'espacement des convives à table, du port du masque lorsque cela est possible. Pour rappel, les feux d'artifice seront annulés le soir du 31 décembre et la vente de nourriture et d'alcool sera interdite sur la voie publique.

Publicité


D'autres dispositions devraient être annoncées en cours de journée par le gouvernement, certaines indiscrétions dans la presse laissent présager un couvre-feu pour la Saint-Sylvestre comme l’an passé, le retour du masque en extérieur pour les grandes villes et l'obligation d'un test négatif pour se rendre dans certains lieux publics comme les salles de concert, et cela, même pour ceux qui sont vaccinés en simple, double ou triple dose. Il ne faut pas oublier un vaccin qui se rappellera à notre bon souvenir tous les 3 mois selon les recommandations de la HAS. Comme une impression de courir dans un long couloir sans fin, un jour sans fin qui nous fait revenir à chaque fois au point de départ : Il n'y a pas une solution à cette crise qui soit 100% efficace.

Mais il faut rester positif et garder espoir ! Nous espérons que le Père Noël aura su trouver le bon cadeau à distribuer aux douze coups de minuit pour chaque personne, même si des fois cela s’est avéré peu évident. Nous espérons surtout que chacun d’entre vous n’aura pas passé un Noël tout seul, que ce Réveillon aura été l’occasion de vous retrouver, même si la crise sanitaire s’est une nouvelle fois invitée aux fêtes de fin d’année.

Aujourd'hui c'est la Journée internationale de la préparation aux épidémies


Comme nous l'explique le site des Nations Unies « Comme en témoigne la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les grandes maladies infectieuses et les épidémies ont des effets dévastateurs sur la vie humaine, avec des conséquences néfastes sur le développement social et économique à long terme. Les crises sanitaires mondiales menacent en effet de submerger les systèmes de santé déjà surchargés, de perturber les chaînes d'approvisionnement et de frapper de manière disproportionnée les moyens de subsistance des populations, notamment des femmes et des enfants, et les économies des pays les plus pauvres et les plus vulnérables ».

Cette résolution a été adoptée par l’Assemblée générale le 7 décembre 2020. Une manière de mettre en lumière l'un des plus grands défis auquel l'humanité est actuellement confrontée, tout en soulignant qu’il est urgent de se doter de systèmes de santé résilients et solides, qui permettent de venir en aide pour les personnes qui sont vulnérables ou se trouvent dans des situations de vulnérabilité, et d’appliquer effectivement le règlement sanitaire international. Dans le contexte actuel, c'est loin d'être le cas et les pays en voie de développement éprouvent les plus grandes difficultés à faire face à la pandémie.

Publicité

L’expression du jour : trêve des confiseurs


C’est l’expression qu’il faudra essayer de placer aujourd’hui à la pause-café : la trêve des confiseurs. Comme nous l'explique Wikipédia, « L'expression est apparue en France vers 1875, à l'occasion des vifs débats, à la Chambre, entre monarchistes, bonapartistes et républicains, sur la future constitution de la Troisième République. En décembre 1874, d'un commun accord, tous les groupes de la Chambre jugèrent que l'époque du renouvellement de l'année était peu propice à des débats passionnés. À cette occasion la presse satirique imagine le mot de trêve des confiseurs ».

C'est une expression que vous pouvez mettre en pratique cette semaine, en vous contentant d'expédier les affaires courantes sans pour autant chercher à vous frotter à la concurrence, comme un cessez-le-feu de quelques jours. D'ailleurs, l'expression « trêve des confiseurs » est également utilisée pour désigner l'accalmie traditionnelle de fin d'année sur les marchés boursiers, ainsi que la pause dans les rencontres de football.

Pour ceux qui n’auront pas l’occasion de repasser sur le site cette année, nous vous souhaitons nos meilleurs voeux pour 2022, en espérant que l’année prochaine nous permet enfin de voir le bout du tunnel de cette pandémie qui ne semble pas marquer le pas !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient d’une photo prise pendant la trêve des confiseurs en attendant les 12 coups de minuit ! )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.