x

Émilie du Châtelet à l'honneur sur Google avec un Doodle consacré à la mathématicienne et physicienne

Publié le et mis à jour le
 
Pour ceux qui se lèvent et qui n’ont pas encore ouvert Internet et surtout effectué une recherche en cette fin de semaine, pour ceux qui sont en train de préparer les départs en congés à l'occasion des congés de Noël, sur le moteur de recherche favori des Français, le logo consacré aux fêtes de fin d’année de la Firme de Mountain View a été une nouvelle fois remplacé ce vendredi par un Doodle en image intitulé « Il y a 315 ans naissait Émilie du Châtelet » qui met à l'honneur la femme de lettres, mathématicienne et physicienne française du siècle des Lumières.
Doodle Google 315 ans Émilie du Châtelet
Le Doodle en image d'aujourd'hui célèbre Émilie du Châtelet, dont le nom complet est Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet. Elle est née le 17 décembre 1706 à Paris et morte le 10 septembre 1749 à Lunéville. C'était une femme de lettres, mathématicienne et physicienne française du siècle des Lumières. En plus de ses traductions, Émilie du Châtelet a apporté d'importantes contributions à la philosophie. Mais cela a été éclipsé par sa relation amoureuse avec Voltaire, c'est en 1733 qu'Émilie du Châtelet et Voltaire se rencontrent et deviennent inséparables. Une liaison durera quinze ans.

Sur Wikipédia, vous pouvez y lire qu'« Elle est renommée pour sa traduction en français des Principia Mathematica de Newton, qui fait encore autorité aujourd'hui. Elle a aussi contribué à diffuser en France l'œuvre physique de Leibniz, notamment en prouvant expérimentalement sa théorie selon laquelle l'énergie cinétique (appelée à l'époque « force vive ») est proportionnelle à la masse et au carré de la vitesse ».

Publicité


Comme nous explique Google à propos de ce Doodle : « L'opus magnum d'Émilie Châtelet a eu lieu en 1740 avec la publication anonyme des "Fondements de la physique", un ouvrage de philosophie naturelle qui mariait la physique newtonienne et la métaphysique. Son œuvre a joué un rôle déterminant dans l'acceptation de la physique newtonienne dans toute l'Europe. Bien qu'anonyme, Émilie Châtelet a continué à révolutionner la physique en traduisant les "Principia", le manifeste d'Isaac Newton sur les lois du mouvement et de la gravité ». Publié à titre posthume en 1759, il reste à ce jour la principale traduction française de la Marquise du Châtelet, tout en soulignant que c'est à Voltaire que l'on doit la diffusion en France des idées de Newton, dont il préfaça lui-même l'ouvrage.

Si vous cliquez sur le Doodle, vous accéderez aux résultats concernant « Émilie du Châtelet », et vous comprendrez pourquoi le Doodle d'aujourd'hui célèbre le 315e anniversaire de la mathématicienne, physicienne, traductrice et philosophe française Émilie du Châtelet, dont les contributions à la théorie newtonienne et la mission consistant à rendre la littérature scientifique plus accessible ont ouvert la voie à la physique moderne.

( Source et illustration Google Doodle )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.