x

Il y a 162 ans naissait Georges Seurat et Google nous le rappelle avec un Doodle pointillisme

Publié le et mis à jour le
 
Au cas où vous n’auriez pas effectué une recherche ce matin sur votre moteur de recherche favori, le logo habituel de la Firme de Mountain View a été une nouvelle fois remplacé ce jeudi par un Doodle imagé et animé intitulé « Il y a 162 ans naissait Georges Seurat ». Et si vous ne connaissez pas Georges Seurat, avec son comparse Paul Signac, ils ont développé la technique du pointillisme, aussi appelé néo-impressionnisme ou divisionnisme, le tout se basant sur l'impressionnisme.
Doodle Google il y a 162 ans naissait Georges Seurat
Nous sommes le jeudi 2 décembre, et Google a décidé de nous proposer un Doodle imagé et animé en remplacement de son habituel logo « Bonnes Fêtes » que nous avons l’habitude de voir tous les jours depuis le premier jour de l’Avent. Exit donc le logo consacré aux fêtes de fin d’année, aujourd’hui vous aurez l’occasion d’en apprendre un peu plus sur « Georges Seurat », avec le Doodle intitulé « Il y a 162 ans naissait Georges Seurat ». Et si son nom ne vous dit rien, avec son comparse Paul Signac, ils ont développé la technique du pointillisme, aussi appelé néo-impressionnisme ou divisionnisme, le tout se basant sur l'impressionnisme.

Comme nous l'explique Wikipedia, « Georges Seurat, né à Paris le 2 décembre 1859 et mort le 29 mars 1891 dans la même ville, est un peintre et dessinateur français, inventeur de la technique dite divisionniste, de division du ton, appelée également peinture optique ou chromo-luminarisme, et plus couramment pointillisme ».

Publicité


Et Google de nous expliquer lui aussi à propos de ce Doodle particulier, qu’ « il rend hommage au peintre français Georges Seurat, qui a su capturer les qualités naturelles de la lumière dans des scènes de la vie parisienne contemporaine grâce à ses techniques de peinture caractéristiques, le pointillisme et le divisionnisme. Les méthodes innovantes de Seurat ont donné naissance à l'école du néo-impressionnisme, un mouvement d'avant-garde du XIXe siècle qui a changé à jamais le cours de l'art moderne ».

Le Doodle reprend les codes de son chef-d'œuvre « Un dimanche après-midi sur l'île de la Grande Jatte » que l’on voit apparaitre par-dessus les lettres du mot Google au bout de quelques secondes. Tout comme l’œuvre originale qui doit être regardé à bonne distance pour donner l’impression d’une peinture « classique », tromper l’observateur « qui perçoit plus de 200 000 petits coups de pinceau et touches de couleurs contrastées sur la toile comme une scène chatoyante et cohérente d'une île de la Seine en dehors de Paris », le Doodle doit être lui aussi être regardé à distance, ou au pire en plissant les yeux.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le Doodle pour découvrir l’histoire de ce peintre.

(Illustration : Capture Doodle sur Google)
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.