x

Les Restos du Coeur lancent leur 37ème campagne d’hiver ce mardi ( BeMac N°62 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du mardi 23 novembre 2021, le 62e « Before de la Machine à café », une journée sous le signe des gelées et de la fraîcheur dans de nombreuses régions. Aujourd’hui, nous souhaitons vous parler d’un mec en salopette qui nous interpellait sur les ondes radio pour aider les plus démunis et il ne pensait sans doute pas à ce moment-là que l’association les Restos du Cœur existerait encore 37 ans plus tard. Ce mardi, les Restos du Cœur lancent leur 37ème campagne d’hiver. C’est aussi la Saint Clément et le mot ou plutôt l’expression du jour à placer dans la conversation ce matin à la pause-café est : « crever la dalle ». On compte sur vous !
Les Restos du Coeur - 37ème campagne d’hiver
Hé oui cela fait 37 ans que les Restos du Cœur existent. Il y a 37 ans, un gars en salopette nous interpellait sur les ondes radio pour aider les plus démunis et il ne pensait sans doute pas à ce moment-là que Les Restos du Cœur existeraient encore des décennies plus tard. Et avec la crise sanitaire actuelle qui montre des signes de rebond en France et en Europe, la situation ne devrait pas s’améliorer et la précarité devrait toucher de plus en plus de personnes. Aujourd’hui nul n’est à l’abri d’une perte d’emploi ou d'un accident de la vie, qu’il soit cadre supérieur ou employé.

Publicité

La 37ème campagne d’hiver débute dans toute la France


C’est donc dans ce contexte de crise sanitaire et de morosité que s’est ouvert ce matin la 37ème campagne d’hiver des Restos du Cœur dans toute la France avec ses 70 000 bénévoles (sans doute plus au cours de l’hiver) et ses 23 000 bénévoles occasionnels. Les Restos du Cœur sont conscients que dès la fin novembre le nombre des personnes accueillies dépassera les chiffres de la dernière campagne et qu’il faudra distribuer davantage que 142 millions de repas au cours de l’hiver 2021-2022.

Les chiffres clés des Restos du Coeur


En quelques chiffres, il y aura eu, rien que pour la campagne précédente (2020-2021), plus de 142 millions de repas servis à plus de 1,2 million de personnes, dont 850 000 pendant la période d’hiver et 496 735 familles accueillies à l’aide alimentaire lors de la campagne d’hiver. Malgré la reprise économique, la précarité s'est installée durablement en France pour les plus démunis, la situation des plus précaires s’est aggravée avec la pandémie et 53% des personnes accueillies ont déclaré avoir connu une perte de ressources liée à la crise, 15 % ont déclaré être venus du fait de la crise.

22 % des familles accueillies en hiver n’ont aucune ressource et la moitié des personnes accueillies aux Restos du Coeur vit avec moins de la moitié du seuil de pauvreté. Pour 50 % des familles accueillies en hiver, il s’agissait d’une première venue aux Restos et 20 % sont là depuis au moins 2018. Et la distribution dans la rue a augmenté de 25 % depuis 2 ans, signe d'une fracture sociale qui augmente avec la crise sanitaire, avec une dégradation de la santé physique et mentale des personnes accueillies.

Les Restos du Coeur font partie de notre quotidien


Au cours de ces 37 années, les Restos du Cœur sont malheureusement devenus des acteurs indispensables et incontournables de notre société au même titre que les autres associations dont certaines n’ont pas autant de médiatisation, mais qui sont tout autant actives pour aider les plus démunis. Alors, si vous avez quelques heures à consacrer par semaine, rendez-vous sur le site des Restos du Cœur. Et si vous ne pouvez pas consacrer quelques heures aux plus démunis, vous pouvez dans ce cas faire un don déductible des impôts.

Comme le rappelle les Restos du Coeur à destination des politiques en lice pour les élections présidentielles de 2022 : « La crise a démontré que les Français sont généreux, mais aussi engagés et solidaires pour venir en aide aux plus démunis, frappés par la crise sanitaire. Les candidats à l’élection présidentielle de 2022 devront en tirer les enseignements en mettant au coeur de leurs préoccupations et de leurs programmes la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes et l’encouragement du bénévolat. Les Restos du Coeur seront là pour le leur rappeler lors de ces prochains mois ».

Publicité

N'hésitez pas à faire un don aux Restos du Coeur


Pour un don de 100 €, vous aurez droit à une réduction fiscale de 75 €. Tout cela dans la limite d’un versement de 1 000 € appliquée, à titre exceptionnel en 2020 et 2021. Un amendement du projet de loi de finances pour 2022 prévoit de prolonger ce dispositif exceptionnel jusqu'au 31 décembre 2023. Au-delà de ce montant, et dans la limite de 20 % des revenus imposables, la déduction est encore de 66 %. Et si vous êtes un « généreux » donateur, sachez que si vous dépassez cette limite, l'excédent vous donnera droit à un crédit d'impôt sur les cinq années suivantes.

Pour les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés, la déduction fiscale est égale à 60 % du montant des dons pris dans la limite de 10 000 € ou de 5 % du chiffre d’affaires hors taxes. Et si le don est conséquent, l'entreprise peut déduire l'excédent des versements lié au mécénat, de son impôt au titre des 5 exercices suivants, en respectant le plafond à chaque exercice. Cela s’appelle la Loi Coluche. Au final, vous ferez une bonne action et surtout vous paierez moins d’impôts.

Le lien pour vous rendre sur le site des Restos du Coeur : Les Restos du Cœur

Derrière de petites excuses se cache parfois une grande précarité





Publicité

L’expression du jour : crever la dalle


C’est le mot ou plutôt l’expression qu’il faudra essayer de placer dans votre conversation du jour à la pause devant la machine à café : « crever la dalle ». Et l’on ne vous parle pas du fait que vous êtes en train de rénover votre extérieur et que vous voulez percer la dalle de votre terrasse, crever la dalle pour la refaire. Non, aujourd’hui c’est une expression qui est plus dans l’air du temps avec l’ouverture de la 37ème campagne des Restos du Cœur ce mardi.

C’est le genre d’expression que vous aurez l’occasion de caser aujourd’hui à la coupure autour de la machine à café avec vos collègues, pour parler du fait que vous avez très faim, que vous n’avez pas pris de petit déjeuner ce matin ou, dans le pire des cas, que vous vivez avec très peu de ressources. Et si vous ne crevez pas la dalle, n’hésitez pas à faire un don aux Restos du Cœur !

La fête du jour : Saint Clément


Ce mardi 23 novembre, nous célébrons la Saint Clément. Le plus connu est Clément de Rome, mort martyr alors qu'il était exilé en Crimée. Il est très vénéré en Russie et en Scandinavie. Il fut précipité dans la mer avec une ancre de marine attachée au cou ; c'est pourquoi il a été choisi pour être le patron des mariniers ( dixit Wikipedia ).

Un bon mardi à tous et une bonne fête aux Clément. On compte sur vous !

( Temps de lecture : 5 minutes | L’illustration de notre article provient d’une photo d’occasion pour favoriser l’économie circulaire, et il n’y a pas de quoi crever la dalle ! )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.