x

C’est la journée nationale pour comparer le prix du carburant des stations-service ( BeMac N°37 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du mardi 19 octobre 2021, le 37ème « Before de la Machine à café » en ce début de semaine frais le matin dans de nombreuses régions. Aujourd’hui, point de journée mondiale même si nous aurions pu vous parler de la Journée mondiale contre le cancer du sein qui va de pair avec octobre rose. À la place, nous vous proposons un petit tour d’horizon pour réaliser des économies lors de votre plein d’essence à la pompe en attendant un hypothétique « chèque carburant » du gouvernement. Un BeMac pouvoir d’achat avec le prix du carburant qui ne cesse d’augmenter d’une semaine sur l’autre, que ce soit le gazole, le SP98 ou le SP95. C’est aussi la Saint René, le mot du jour à placer dans la conversation aujourd’hui est : « Jactance ».
Le BeMac du mardi 19 octobre 2021 en 3 minutes

Le carburant va-t-il passer la barre des 2 euros ?


Si vous vous rendez au bureau chaque semaine et que vous vous arrêtez à la station-service sur votre trajet, vous n’avez pas pu rater que depuis quelques semaines, les prix à la pompe connaissent une inflation, un regain de tension sur le budget. Depuis plusieurs jours, le prix de l’essence ne cesse d’augmenter, que ce soit le gazole, le SP98 ou le SP95, d’une semaine sur l’autre les prix au litre prennent plusieurs centimes à chaque passage à la pompe. Rouler en voiture aujourd’hui est devenu un vrai luxe, à tel point que si la situation perdure, d’ici la fin de l’année le seuil des 2 euros pourrait très bien être atteint. D’ailleurs, c’est déjà le cas dans certaines stations de grandes villes.

Publicité

Quand le covoiturage et la conduite zen font bon ménage


En attendant que cela se tasse et que les prix retrouvent un semblant de stabilité, vous n’avez pas 36 solutions. Soit vous délaissez votre voiture pour le vélo, compliqué si vous êtes loin de votre lieu de travail, soit vous adoptez le covoiturage en espérant qu’un voisin, collègue, connaissance travaille près de votre entreprise ou habite près de chez vous. Il ne faut pas oublier non plus, si vous ne pouvez faire autrement que de prendre votre véhicule pour vous rendre au travail, d’adopter une conduite souple afin de réaliser quelques économies, rien ne sert de rouler vite si c’est pour se retrouver coincé dans un embouteillage 600 mètres plus loin. Et l’on ne vous parle pas des « Fangio » qui sortent des villages à 110 km/h pour se retrouver scotchés à un stop en bout de route. Le mot d’ordre est : conduite zen !

Comparer le prix du carburant des stations-service


La solution si vous voulez réaliser de substantielles économies, gratter quelques centimes sur le prix au litre, avant de partir au travail est de faire un tour sur le site Internet du gouvernement « prix-carburants.gouv.fr » où vous trouverez les tarifs de 9 223 points de vente sur les quelques 11 000 stations-service qui se trouvent encore dans l’hexagone. Vous pourrez comparer les prix entre le SP95, SP95-E10, Gazole, E85, GPLC ou SP98.

Nous avons omis de vous parler des applications présentes sur les différents stores, ces dernières ayant tendance, selon plusieurs commentaires d’internautes, à ne pas proposer les derniers prix en cours dans les stations-service. Mais, on vous laisse la possibilité de vous faire votre propre avis, que vous pourrez laisser en commentaire si vous le souhaitez.

Opération carburant à prix coûtant et chèque de 5 euros


Vous pouvez aussi profiter de l’opération carburant à prix coûtant dans plusieurs hypermarchés comme Leclerc qui le vendra « sans marge », et ce jusqu’à la fin du mois. Une manière de démontrer que les augmentations ne dépendant pas des marges des distributeurs, mais en grande partie des taxes. Du côté de chez Carrefour, à compter de demain et ce jusqu’à la fin du mois d’octobre, vous pourrez bénéficier d’une remise de 5 euros pour chaque plein à la pompe d’un minimum de 25 litres. Il restera ensuite à attendre que le gouvernement mette en place le coup de pouce annoncé depuis plusieurs jours, avec le « chèque carburant » qui sera sans doute octroyé sous conditions de ressources. Tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne du coup.

Publicité

Le mot du jour : Jactance


C’est le mot qu’il faudra placer dans votre conversation du jour à la pause-café : « Jactance ». Et l’on n’a pas voulu vous parler du groupe « Jack Tance », qui joue une musique hybride entre soul, jazz ou reggae, un rien groove. Il ne s’agit pas non plus d’une faute de clavier ! Le mot est très bien écrit.

C’est le genre de mot que vous pouvez tenter de placer dans une conversation à la pause pour parler d’une collègue de travail qui n’arrête pas de parler comme un moulin à vent, qui débite son baratin à son auditoire. Même si le plus souvent, c’est le fait d’avoir une attitude arrogante, un rien imbue de soi-même. Vanité, quand tu nous tiens !

La fête du jour : Saint René


Ce mardi 19 octobre, nous fêtons les René. Saint René Goupil, né le 13 mai 1608 à Saint-Martin-du-Bois en Anjou et mort le 29 septembre 1642 à Ossernenon aujourd’hui Auriesville dans l’État de New York, était un missionnaire français et le premier martyr nord-américain de l’Église catholique. Canonisé en 1930 par le pape Pie XI il est liturgiquement commémoré avec les autres martyrs canadiens-américains le 19 octobre ( dixit Wikipedia ). Le dicton du jour en harmonie avec la météo du matin : « À la Saint René, couvre ton nez ».

Un bon mardi à tous !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient d’une pause-café, avec la cafetière italienne qui va bien, à Porto Pozzo en Sardaigne. Un petit café et biscotti sardi aux amandes ! )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus.