x

C’est la Journée internationale de la fille et des droits des femmes dans le monde ( BeMac N°31 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du lundi 11 octobre 2021, le 31ème « Before de la Machine à café » en ce début de semaine qui devrait voir la fraîcheur prendre le pas sur la douceur de ces derniers jours. C’est la Journée internationale de la fille et il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour garantir les droits des femmes et des filles à travers le monde. C’est aussi la Saint Firmin, le mot du jour à placer dans une conversation aujourd’hui est : « Bonasse ».
Le BeMac du lundi 11 octobre 2021 en 3 minutes

C’est la Journée internationale de la fille


En ce début de semaine, l’accent est mis sur l’égalité des sexes avec la « Journée internationale de la fille » qui vise à garantir les droits des femmes et des filles à travers le monde et surtout faire progresser l’égalité homme femme. Une journée qui ne date pas d’aujourd’hui, Le 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré dans la résolution 66/170 le 11 octobre Journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent de par le monde.

Publicité


Et cela ne passe pas que par une remise en question des salaires ou des places occupées par les femmes dans notre société, avec un écart salarial qui tend à se réduire, mais qui est toujours d’actualité en France, cela vise aussi à essayer de réduire la fracture numérique qui existe entre les sexes en matière de connectivité, d'appareils mobiles et de leur utilisation, de compétences et d'emplois. Et cela doit commencer dès l’enfance.

Pour vous donner une idée du fossé qu'il existe encore aujourd'hui entre les garçons et les filles, dans le monde près d'une fille sur quatre âgée de 15 à 19 ans ne suit pas d'étude, n'a pas d'emploi ou de formation, contre 1 garçon sur 10. Et les derniers évènements survenus en Afghanistan ne sont pas là pour faire peser la balance dans le bon sens.

Permettre aux filles d'accéder au numérique | UNICEF France





Publicité

Le mot du jour : Bonasse


C’est le mot qu’il faudra placer dans votre conversation du jour à la pause-café : « Bonasse ». Et ne cherchez pas, nous n’avons pas voulu vous parler de la Journée internationale de la fille et du fait que dans le langage courant, l’on dit souvent d’une fille qu’elle est « Bonasse » ni qu’il s’agit d’une faute de clavier avec le mot « bonace » qui désigne un état d’une mer très calme, ce n’est pas le cas ! Le mot est très bien écrit.

C’est le genre de mot que vous pouvez tenter de placer dans une conversation à la pause pour parler de votre collègue qui n’a pas inventé la machine à courber les bananes ou qui voyage léger du côté du bagage intellectuel. C’est le genre de personne qui est prêt à croire tout ce que vous pourrez lui dire et plus c’est gros, plus cela passe. Il est du genre accommodant en toute circonstance, des fois jusqu’à irriter son entourage, sans pour autant être un benêt. Il y a toujours un bonasse dans notre entourage, toujours !

La fête du jour : Saint Firmin


Ce lundi 11 octobre, nous fêtons les Firmin. Saint Firmin est le quatrième évêque d'Uzès, 538 à 553. Sa fête est le 11 octobre (natalice). Il est inhumé dans l'église Saint-Baudile à Nîmes, qu'il avait fait construire au nord de la ville. ( dixit Wikipédia ). Un prénom qui est un brin désuet aujourd’hui, sauf dans les films où il est associé le plus souvent à un majordome ou un valet.

Un bon début de semaine à tous !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient d’un petit déjeuner ce matin à Porto-Vecchio devant une mer bonace. )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.