x

C’est la Journée mondiale des animaux, de l’habitat et celle des Pandora Papers ( BeMac N°26 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du lundi 4 octobre 2021, le 26ème « Before de la Machine à café » en ce début de semaine. Aujourd’hui on revient sur la journée qui nous tient à cœur que ce soit chez nous ou au niveau mondial. C’est la Journée mondiale des animaux, et nous sommes les premiers responsables de l’extinction des espèces à travers le monde au cours de ces dernières années. Pour ceux qui ont un peu de mal à avoir les pieds sur Terre, c’est la semaine mondiale de l’espace qui commence ce lundi. Et pour garder les pieds sur Terre, il y a la Journée mondiale de l’habitat. Enfin, il y a le hashtag du jour : #PandoraPapers, la Saint François d’Assise, et le mot du jour à placer dans une conversation est : « Tautologie ». Un BeMac de début de semaine comme on les aime !
Le BeMac du lundi 4 octobre 2021 en 3, 4 ou 5 minutes

C’est la Journée mondiale des animaux


Nous sommes le lundi 4 octobre et nous fêtons le premier défenseur de la cause animale en cette journée mondiale des animaux : Saint François d’Assise. Une date qui ne doit rien au hasard et qui a encore plus d’importance avec le dérèglement climatique et l’inexorable disparition de la biodiversité. Et il n’y a qu’un seul coupable à tout cela : l’homme qui est le premier responsable de l’extinction des espèces à travers le monde et de leurs habitats naturels aux cours de ces dernières décennies.

Publicité


Cette journée ne concerne pas seulement nos animaux domestiques, même si nous y trouverions beaucoup à redire, mais le monde animal en général dont l’habitat est menacé à cause de notre activité humaine, la déforestation galopante dans de nombreuses régions du globe, la surpêche ou la chasse d’espèces protégées. Et le réchauffement climatique ne fait qu’accélérer cette extinction, si rien n’est fait au cours des prochaines années, nous pourrions assister dans une indifférence générale à une sixième extinction de masse.

Biodiversité : vers une sixième extinction de masse ?



C’est la Journée mondiale de l’habitat


Ce lundi 4 octobre a lieu la Journée mondiale de l’habitat des Nations-Unies. Et il y a urgence à rendre nos habitations moins énergivores. Selon les Nations Unies, « Aujourd’hui, les villes représentent environ 75 % de la consommation mondiale d’énergie et sont responsables de plus de 70 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre ». Et cela ne va pas aller en s’améliorant avec l’augmentation de la population mondiale au cours des prochaines décennies, avec des zones urbaines toujours plus grandes, toujours plus énergivores et toujours plus polluantes si l’on ne fait rien.

Il ne faut pas non plus oublier qu’une grande partie de la population mondiale n’a ni toit ni installations sanitaires décentes, que pour certains les mots électricité ou eau courante n’existent même pas dans leur vocabulaire. Cette journée vise aussi à mettre en avant l’insalubrité de certaines populations et du besoin d’avoir un logement salubre et sécurisant pour qu’elles puissent vivre dans des conditions décentes. Et cela ne se passe pas qu’au bout du monde, c’est aussi à la périphérie de nos grandes villes, comme s’en font l’écho, régulièrement et trop souvent, les journaux télévisés.

Publicité

C’est la semaine mondiale de l’espace


La Semaine mondiale de l’espace est le plus grand évènement spatial annuel au monde ( dixit les Nations Unies ). Cette semaine vise avant toute chose à remettre sur le devant de la scène la recherche et les activités spatiales afin de sensibiliser le plus grand nombre et inspirer des vocations à certains. Cette année, le thème de la Semaine mondiale de l’espace 2021 est « Les femmes dans l’espace ».

Que de chemin parcouru depuis le vendredi 4 octobre 1957, date du lancement dans l’espace de Spoutnik 1, le premier satellite artificiel envoyé par l’homme dans l’espace depuis la Terre. Ce n’est pas Elon Musk qui nous dira le contraire, avec la fusée Falcon 9 de SpaceX qui a emmené ses quatre premiers touristes spatiaux en orbite il y a quelques jours. L’ère du tourisme spatial est définitivement lancée !

Le hashtag du jour : #PandoraPapers


Une nouvelle fois, ce n’est pas celui qui est en top tendance du jour, devant #PandoraPapers il y a : Salamé, Bouches-du-Rhône, NationalBoyfriendDay, Lille et ASSEOL. Mais c’est un évènement qui ne laissera personne indifférent et on ne vous parle pas de Pandora, l’exolune de l’univers d’Avatar. Il y a quelques heures, le consortium international de 600 journalistes d’investigation (ICIJ) a publié plusieurs enquêtes issues d’une gigantesque fuite de documents provenant de quatorze cabinets spécialisés dans les paradis fiscaux. Dans les 11,9 millions de documents, quelque 29 000 sociétés offshore, 300 responsables publics, 35 chefs d’État et 130 milliardaires y figurent avec plus de 11 300 milliards de dollars bien à l’abri dans des sociétés offshore.

Bloctel est en maintenance depuis vendredi dernier


« Bloctel est en maintenance » depuis vendredi dernier et à moins d’une remise en route rapide, vous risquez de recevoir de plus en plus d’appels non sollicités dans les prochaines heures... ou jours. Depuis vendredi dernier, la plateforme censée bloquer les démarchages téléphoniques est en maintenance à cause du changement de prestataire d’Opposetel à Worldline, ce qui ouvre la voie à une recrudescence des appels. Et pour cause, il n’y a plus d’accès à la liste d’opposition pour les démarcheurs téléphoniques.

Sur la page d’accueil de Bloctel, on peut y lire en lieu et place de l’habituelle interface du site :
Service en maintenance
À compter du 1er octobre 2021, le service Bloctel change d’exploitant
Ce changement implique une opération de maintenance du site de quelques jours actuellement en cours.
Tout est mis en œuvre pour assurer la continuité du service.
Nous nous excusons pour ces désagréments et remercions par avance les utilisateurs du service Bloctel pour leur compréhension.
À très vite sur le site bloctel.gouv.fr !

Une grosse boulette en perspective avec une bascule qui ne se fait pas en toute transparence pour le consommateur ? Conclusion : C’est les démarcheurs téléphoniques qui vont s’en donner à coeur joie !

Publicité

Le mot du jour : Tautologie


C’est le mot qu’il faudra placer dans votre conversation du jour à la pause-café : « Tautologie ». Et ne cherchez pas, nous n’avons pas voulu parler de la science qui étudie les véhicules à moteur ce n’est pas le cas ! Le mot est très bien écrit.

Vous avez surement dans votre entourage de travail, un collègue de travail qui a tendance à faire preuve de tautologie dans ses paroles, ce qui peut d’ailleurs souvent s’apparenter à un pléonasme ou à quelque chose de superfétatoire, de superflu. Comme, quand il vous dit qu’il monte en haut ou qu’il descend en bas pour apporter un rapport ou qu’il vous demande de lui rendre son dossier à lui. Et comme le disait si bien en exemple de Tautologie la Française des jeux : 100 % des gagnants ont tenté leur chance ! Et Bloctel n'est pas en reste avec son actuellement en cours.

La fête du jour : Saint François d’Assise


Ce lundi 4 octobre, nous fêtons Saint François d’Assise est un religieux catholique italien, diacre et fondateur de l’ordre des Frères mineurs. Considérant les animaux comme des créations vivantes de Dieu et les élevant au rang de frères de l’homme, il est devenu le saint patron des animaux et le jour de sa fête le 4 octobre a été instauré comme Journée mondiale des animaux lors d’une convention d’écologistes à Florence en 1931 ( dixit Wikipédia ).

Un bon début de semaine à tous !

( Temps de lecture : 3, 4 ou 5 minutes | L’illustration de notre article provient d’un café au petit matin, tout en lisant les dossiers du Pandora Papers. C’est du lourd ! )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.