x

Christo emballe l’Arc de Triomphe et les Geeks sont à l’honneur de ce lundi 13 ( BeMac N°11 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du lundi 13 septembre 2021, le 11ème « Before de la Machine à café ». C’est la première journée de la semaine et ce lundi c’est la journée mondiale contre la Septicémie, mais aussi la journée mondiale des programmeurs et développeurs. Il y a surtout Christo et son paquet cadeau à l’intention des Parisiens qui fait beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux et c’est aussi le hashtag du jour : #Christo. Il y a aussi la Saint Aimé, et le mot du jour avec « Triskaïdékaphobie ».
Le BeMac du lundi 13 septembre 2021 en 3 minutes

Le hashtag du jour : #Christo


Une nouvelle fois, ce n’est pas celui qui est en tendance du jour, devant #Christo il y a : ArcDeTriomphe, SportAmateur (sponsorisé), Presidentielle2022, saccagelafrance et Djoko. Certains sont en relation avec notre choix du jour d’ailleurs, l’art ne laisse personne indifférent.

En ce lundi matin, l’Arc de Triomphe est bien emballé. L’empaquetage de l’Arc de Triomphe, œuvre posthume de Christo, a commencé ce week-end et est à présent terminé. Pour rappel Christo avait pour projet d’empaqueter des lieux de la vie quotidienne qu’on finit par ne plus regarder, pour les mettre en valeur, faire parler deux et que l’on pose à nouveau un regard neuf dessus. Il aura au moins réussi dans un premier temps à faire à nouveau parler du monument emblématique de Paris sur les réseaux sociaux.

Il y a ceux qui pensent que tout cela n’a servi qu’à jeter de l’argent par les fenêtres, qu’il ne s’agit que d’une imbécillité bien digne de la décadence française, qu’il fallait un esprit tordu pour faire une telle chose, mettre la tombe du Soldat inconnu de la première guerre mondiale sous un sac poubelle.

Mais fort heureusement, il y a aussi ceux qui se rappellent que ce n’est pas la première fois que Christo emballe un monument de Paris. En 1985 cela avait été le cas du Pont-Neuf. Et surtout ceux qui comprennent que cela permet aussi de lever la tête pour s’arrêter et redécouvrir le monument que l’on avait tellement l’habitude de voir que l’on avait presque oublié son existence. Comme toutes les choses de la vie quotidienne en somme, sauf à lever les yeux de son écran de Smartphone pour les découvrir ou redécouvrir !
Publicité

La journée mondiale contre la Septicémie


Ce lundi, c’est la journée mondiale contre la Septicémie. Et cette journée particulière est surtout l’occasion d’attirer l’attention sur une affection peu médiatisée qui fait pourtant le même nombre de victimes que l’infarctus du myocarde dans les pays industrialisés selon l’Institut Pasteur.

D’ailleurs, on peut y lire sur le site de « l’Institut Pasteur » que « Le sepsis est la conséquence d’une infection grave qui peut commencer localement (péritonite, pneumonie, infection urinaire, infection sur cathéter, etc.). Elle touche généralement des patients dont le système immunitaire est affaibli. Lorsqu’elle se produit après un acte chirurgical lourd ou une traumatologie, on évoque alors une infection nosocomiale. »

Et dans ce cas, « Toutes les bactéries, même celles présentes naturellement à la surface de la peau ou dans la gorge, normalement non pathogènes, peuvent être responsables de sepsis ». En France, la mortalité des patients atteints d’un sepsis est de 27%, mais la mortalité de la forme la plus grave (le choc septique) peut atteindre 50%.

La Journée mondiale des programmeurs et développeurs


C’est une journée qui a connu plusieurs changements de date. Fêtée dans un premier temps le 7 janvier, elle a été ensuite célébrée le 13 septembre. Et, comme un bon programmeur qui se respecte, elle prend en compte les années bissextiles et dans ce cas, on fête cette journée particulière le 12 septembre ( le 256e jour de l’année soit 2 à la puissance 8, les Geeks comprendront ). Il n’y a qu’un programmeur pour raisonner de la sorte !

Certains diront que c’est la journée des geeks, mais c’est surtout la journée de ceux qui ont permis l’essor d’Internet, des systèmes d’exploitation ou des logiciels dont nous nous servons chaque jour, sans oublier notre Smartphone et ses applications. D’ailleurs, essayez de vous passer de tout cela durant une semaine pour voir que sans les Geeks, le monde serait bien terne.

Publicité

Le mot du jour : Triskaïdékaphobie


C’est le mot qu’il faudra placer dans votre conversation du jour à la pause-café : « Triskaïdékaphobie ». Et ne cherchez pas à savoir si nous avons eu un accident de clavier avec un mot qui ressemble plus à du Russe qu’autre chose, ce n’est pas le cas. Il est très bien écrit. Et pour le prononcer impeccablement du premier coup, il va falloir vous entrainer !

La triskaïdékaphobie est la phobie du nombre treize. C’est une superstition qui est surtout mise en avant le vendredi 13, le jour des superstitieux et le jour du jackpot pour la Française des jeux avec le Super Loto ou l’EuroMillions.

Allez, il y a surement dans votre entreprise une ou des personnes qui sont superstitieuses, qui font de la triskaïdékaphobie tout au long de la journée, évitant de réserver la table 13 au restaurant, n’allant jamais au 13ème étage du bâtiment de l’entreprise, ne lisant pas la page 13 du rapport mensuel…

La fête du jour : la Saint Aimé


Aujourd’hui nous fêtons Aimé de Sion, ou saint Amat (en latin) ou saint Amé, mort le 29 avril 690. Un prénom qui est désuet aujourd’hui, mais qui était tendance il y a fort longtemps. Le dicton du jour : « À la Saint Aimé, point de mouton affamé ».

Un bon lundi et une bonne reprise à tous !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient d’une pause-café en Corse avant la reprise du lundi, histoire de bien se remonter le moral pour la semaine ! )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.