x

Jean-Paul Belmondo : Itinéraire d'un enfant gâté et le Woke ( BeMac N°7 )

Publié le et mis à jour le
 
C’est le BeMac du mardi 7 septembre 2021, le 7ème « Before de la Machine à café ». Pour cette seconde journée de la semaine, on ne peut qu’avoir une énorme pensée pour Jean-Paul Belmondo, la disparition d’une star française, un monument du cinéma français comme il y en a peu. Celui que l'on prend plaisir à retrouver régulièrement sur le petit écran dans « L’As des as », « Le Guignolo », acteur parmi les plus populaires s’en est allé hier. Il y a aussi la journée mondiale du fair-play, la sainte Reine, le mot du jour avec périssologie et le hashtag du jour : #Woke.
Le BeMac du mardi 7 septembre 2021 en 3 minutes

Jean-Paul Belmondo : Itinéraire d'un enfant gâté


Que dire, si ce n’est qu’il va énormément nous manquer. Les mots nous manquent ce soir en préparant ce BeMac du lendemain. Homme du cinéma et du théâtre, il aura côtoyé les plus grands tout au long de sa carrière :

De flic à voyou alors qu’il avait dans sa prime jeunesse entendu les sirènes du Mississippi, de Rio à Paris, à pied, à cheval et en voiture en passant par la Chine et ses tribulations, cet incorrigible acteur n’aura eu de cesse de passer au travers de la scoumoune sans peur sur la ville même si certains le considéraient comme un marginal. Il aura fait le casse du siècle au cinéma français, un hold-up de la célébrité sans tirer une cartouche, côtoyant les acteurs du monde entier. Il est peut-être celui que l’on aura le plus regardé devant notre petit écran ou au cinéma, d’un film à l’autre, solitaire devant la caméra, un professionnel qui n’aura eu de cesse de nous divertir tout en reconnaissant lors de ses interviews qu’il avait eu une chance sur deux d’y arriver, mais que cela n’avait tout de même pas été la mer à boire.

L’incorrigible farceur, l’ainé des Ferchaux, l’héritier d’un nommé La Rocca aura connu ce 6 septembre 2021 le jour le plus court de sa vie consacrée au 7ème art. Si on ne devait retenir qu’une réplique, cela serait surement cette dernière, qui demeure à ce jour intemporelle comme notre Bébel national : « Vous savez quelle différence il y a entre un con et un voleur ? Un voleur, de temps en temps, ça se repose ! ». Salut l’artiste…

Publicité

La journée mondiale du fair-play


Ce mardi, nous fêtons la journée mondiale du fair-play, une expression anglaise qui a toute sa place aujourd’hui dans le sport, mais que l’on peut aussi transposer dans le monde de la finance, celui des affaires ou dans notre vie de tous les jours. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que des fois, nos collègues ne font pas preuve de fair-play dans leurs attitudes ou leurs décisions. Son synonyme est « l’esprit sportif », même s'il fait cruellement défaut ces derniers temps dans certaines compétitions.

Le mot du jour : Périssologie


C’est le mot qu’il faudra placer dans votre conversation du jour à la pause-café : « Périssologie ». Et ne cherchez pas dans le dictionnaire médical, il ne s’agit pas d’une nouvelle pratique pour soigner des maux ou des mots en périphérie, ni une manière de parler du périssable. En fait, la périssologie est une figure de rhétorique qui désigne l'usage de pléonasmes sans intention littéraire. Bref, ceux qui vont monter en haut pour y récupérer sur support papier la panacée universelle n’y trouveront pas à redire.

Alors, il y a surement des fois où vous employez la périssologie lors de vos discussions autour de la machine à café, non ?

Publicité

Le hashtag du jour : #Woke


Une nouvelle fois, ce n’est pas celui qui est en tendance du jour, devant #Woke il y a : Delormeau, HighSensation (sponsorisé), Omar, MelenchonPeutGagner, cybersécurité, Christophe Colomb, Bitcoin et Bilal. Mais il nous semble le plus en adéquation avec en tendance Sandrine Rousseau qui a voulu rendre hommage à Bébel au second degré avec un : « Merci Jean-Pierre Belmondo d'avoir porté haut le cinéma français. Une dernière cascade qui j’espère n'aura pas été trop difficile. », pour au final supprimer son tweet, même si Twitter n'oublie jamais : « An Elephant Never Forgets ».

Et non, il ne s’agit pas d’un ustensile de cuisine venu de l'Extrême-Orient, mais de la culture « woke », un état d’esprit militant pour la protection des minorités.

La fête du jour : la sainte Reine


Ce mardi 7, nous fêtons la sainte Reine. Selon Wikipédia « Sainte Reine, Régine ou Réjane, transposition française de son nom d'origine Regina, est une sainte martyre de l'Église catholique romaine ». C’est un prénom qui était courant il y a encore quelques années, mais qui est petit à petit tombé dans l’oubli au début du 21e siècle.

À ne pas confondre avec la petite reine des amoureux de cyclisme ni à celle de Disney dont nous ne pouvions pas nous empêcher de la proposer en vidéo, histoire de bien vous pourrir votre journée… Ho noooooonnnn ! Mais si !

La Reine des Neiges - Libérée, délivrée de Disney




Un bon mardi à tous, libérée délivrée !

( Temps de lecture : 3 minutes | L’illustration de notre article provient de Kevin Phillips sur le site Internet Pixabay. Si l’image vous intéresse, vous pouvez faire un don sur le site avant de la télécharger )
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.