x

Le samedi 22 août marquera « Le Jour de dépassement de la Terre » en 2020

Publié le
 
Plus les années passent et plus le nombre de jours diminue inexorablement, sauf que cette année la pandémie de Covid-19 a donné un répit à la Terre, cette année 2020 voit pour la première fois depuis des décennies une réduction de 9,3% de l'empreinte écologique de l'humanité et la date est déplacée plus de trois semaines plus tard par rapport à 2019. Mais à compter de ce samedi 22 août 2020, nous aurons consommé toutes les ressources que notre planète est capable de produire en une année et à partir du dimanche 23 nous consommerons à « crédit » en empiétant sur les ressources que nous aurions dû consommer l’année prochaine.
Earth overshoot day capture Footprintnetwork.org
Le samedi 22 août 2020 sera une date un peu particulière pour l’humanité, cette date marquera le départ du « Earth overshoot day », le jour de dépassement de la Terre en français. À partir de ce jour, tout ce que la Terre aura pu produire en une année comme ressource aura intégralement été utilisé et nous vivrons à crédit en empiétant sur les ressources naturelles que nous aurions dû consommer qu’à partir de 2021.

Et plus nous avançons dans le temps, plus ce jour fatidique tend à se rapprocher du début d’année, d’une part par la surexploitation forestière qui fait que l’homme « consomme » plus de bois que la nature ne peut en produire en une année ou par le fait que nous puisons sans vergogne dans les océans, bien plus vite que les poissons ne se reproduisent. Et il faut aussi prendre en compte le fait que nous rejetons plus de CO2 que la nature ne peut en absorber ce qui a une influence certaine sur cette date du « Earth overshoot day ».

Mais cette année est une année particulière car la pandémie de Covid-19 a touché tous les pays du monde, et le confinement qui en a suivi dans de nombreux pays a en quelque sorte ralenti notre « pillage » des ressources de notre planète. Cette année 2020 voit pour la première fois depuis les années 60, une réduction de 9,3% de l'empreinte écologique de l'humanité et la date est déplacée plus de trois semaines plus tard par rapport à 2019. Mais ce changement soudain n'est pas une solution à long terme pour footprintnetwork.org.

Publicité


Et pourtant cela n’a pas toujours été le cas, il faut remonter dans les années soixante pour trouver une régénération excédentaire par rapport à la consommation humaine, mais depuis cela n’a fait que diminuer chaque année depuis 1961 pour finir par une consommation à crédit dès 1970 qui arrive chaque année de plus en plus tôt. Et si l’humanité ne prend pas conscience de que le développement durable est l’avenir de notre civilisation, il ne restera sans doute demain, qu’un trimestre de ressources à nos petits enfants avant qu’ils vivent à leur tour à crédit. Et pourtant, les êtres humains peuvent avoir une vie épanouissante sans dégrader la planète, mais pour cela, ils doivent changer leur manière de consommer.

Pour en savoir un peu plus sur le « Earth overshoot day », plus de 80 pays ont célébré la journée du dépassement de la Terre l'année dernière, rendez-vous sur le site Internet de « footprintnetwork.org », l’institut de recherche à l’origine de ce calcul.

(Illustration : Capture site footprintnetwork.org)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.