x

Coronavirus : Déconfinement et vacances rimeront avec ultra-proximité cet été pour les Français

Publié le
 
Le Premier ministre Édouard Philippe a dressé les grandes lignes du début du déconfinement qui devrait commencer à partir du 11 mai prochain si tout se passe bien et suivant les régions. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, est revenu sur les départs en vacances des Français cet été à l'Assemblée nationale en expliquant que la saison estivale qui vient « elle ne sera pas comme les autres » et qu'il faudra penser « ultra-proximité ». Les explications...
Piscine résidence U Pirellu à Porto-Vecchio
Ce n'est sans doute pas cette année que les sites de réservations en ligne vont exploser leur trafic et le nombre de réservations. Depuis quelques semaines ces dernières sont en chute libre et le plan de déconfinement présenté hier à l'Assemblée nationale n'est pas là pour rassurer les professionnels du tourisme.

Interrogée cet après-midi lors d'une question à l'Assemblée nationale d'Olga Givernet, le Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne, est revenu sur les départs en vacances des Français cet été en expliquant que la saison estivale qui vient ne sera pas comme les autres et qu'il faudra penser ultra-proximité.

Publicité


Le rendez-vous est pris fin mai, 15 à 20 jours après la date du 11 mai, pour donner des perspectives claires aux professionnels. Mais s'avancer sur une date pourrait conduire à prendre des risques a-t-il expliqué. Il a ensuite reconnu que très clairement, cette saison estivale qui vient, il faut le dire : « elle ne sera pas comme les autres ». Le tourisme ne pourra reprendre que de façon concentrique avec une clientèle d'ultra-proximité.

Les Français, cette année, devront donc se contenter de partir en vacances, s'aérer la tête et l'esprit, à proximité de chez eux, en évitant de traverser tout l'hexagone pour profiter d'un bungalow en bord de mer à des centaines de kilomètres de leur domicile. Il faudra se tourner vers les sites naturels, les musées, les parcs et jardins de votre région, mais surtout vers les endroits où le virus ne circule pas de manière active.

Dans un premier temps, la priorité sera donnée à l'ultra-proximité même si ce n'est pas définitif indique Jean-Baptiste Lemoyne, et d'ajouter que « cela pourrait varier et s'élargir en fonction de l'évolution du virus en France et dans les différentes régions ». Pour nous inciter à rester dans notre coin, le gouvernement travaille à des mesures permettant de renforcer les chèques-vacances, et de nous faciliter les déplacements.

Interpelé par cette dernière déclaration du ministre, la propriétaire de la résidence U Pirellu à Porto-Vecchio en Corse du Sud, reconnait que la saison 2020 avait très mal débuté et que cela ne risque sans doute pas de décanter dans les semaines à venir, même si l’espoir d’une amélioration pourrait bien se dessiner avec une saison estivale raccourcie.

Mais, compte tenu des dernières demandes des clients au cours des précédentes semaines, elle ne pense pas que cela fera revenir les touristes cette année sur l’île de beauté. Une partie de la clientèle étant Italienne, cette année, ils ne pourront pas traverser la mer à cause des restrictions actuelles, ce qui représente un énorme manque à gagner qui ne pourra pas être compensé par la suite.

Et de conclure, « Plus rien ne sera comme avant, il faudra sans aucun doute se tourner vers un modèle d’offre touristique plus diversifié et innovant dans les années à venir ».






(illustration : capture U Pirellu)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.