x

Les pirates du dimanche dans le collimateur de la justice

Publié le
 
Les pirates à la petite semaine selon le BSA peuvent commencer à se faire du soucis. Des outils de traçage pour les réseaux peer to peer et concernant surtout les abonnés à l'Adsl ont été mis au point.

Les mois dernier plus de 100 000 IP d'internautes friands du téléchargement de MP3 ont ainsi été répertoriés. Ensuite les fournisseurs d'accès concernés par les clients sont contactés
et ils leurs est demandés de bien vouloir prévenir ou plutôt d'avertir les contrevenants. Certaines FAI vont encore plus loin dans la répression en allant jusqu'à clôturer le compte de l'internaute qui ne change pas ses habitudes malgré les avertissement de son fournisseur. Il faut savoir tout de même que les échanges de fichiers surchargent les bandes passantes des FAI et donc, même si elle ne veulent pas ouvertement
entrer en guerre contre leurs internautes voient dans procédures le moyen de récupérer de la bande passante ce qui améliorerait la qualité de surf de tous les internautes. D'autres mesures pourraient elles aussi entrer en fonction comme la limitation du téléchargement avec une surtaxe pour tout dépassement ou bien encore la déconnexion
des utilisateurs assidus.


La bataille du Peer to Peer n'est pas encore terminé (et même loin) mais il semble que cette fois ci tout le monde commence à avancer dans le même sens. A suivre


 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.