Engie reçoit le prix du « cactus d’or 2018 » de 60 millions de consommateurs

Publié le et mis à jour le
 
C’est la seconde édition des cactus d’or et alors que la première édition avait vu SFR recevoir le « cactus d’or » de 60 millions de consommateurs, un prix qui couronne une année de cafouillage en tout genre, cette année il laisse sa place à Engie qui était déjà lauréat l’année dernière pour ses méthodes de démarchage plus que limite. Bref, il prend la place de SFR et devient le champion toutes catégories de cette année 2018.
Cactus d’or 2018 de 60 millions de consommateurs
Qui ne connait pas la chanson de Jacques Dutronc « Dans la vie, il y a des cactus » ? C’était la chanson dont nous vous parlions l’année dernière lors de la première édition des « Cactus de la conso » de 60 millions de consommateurs. L’année dernière, c’est SFR qui avait reçu la récompense suprême, le « Cactus d’or » de l’année 2017 pour l’ensemble de son œuvre ou plutôt de son cafouillage avec une hotline inefficace, des pannes interminables, des réengagements à l’arrache, des résiliations compliquées…

Et cette année, pour cette seconde édition c’est Engie qui remporte le trophée alors qu’il était déjà « lauréat du cactus des pires pratiques l’an passé pour ses méthodes de démarchage, Engie a franchi un palier supplémentaire en 2018. On espérait du mieux, mais finalement on a eu pire… »



Bon, il y a donc le « Winner » 2018, mais derrière il y a aussi d’autres lauréats que vous pourrez retrouver dans l’édition mensuelle 544 de janvier 2019 que vous pouvez déjà réserver en ligne sur le site de « 60 millions de consommateurs » à l’occasion de ses seconds « cactus de la conso ». Le cactus de la plus grosse galère a été décerné à l’administration chargée de la délivrance des cartes grises « Des milliers d’acheteurs de véhicules ont dû subir de gros bugs informatiques et patienter des semaines pour obtenir les papiers de leur auto. En mai, 600 000 dossiers étaient en souffrance ! ». Le cactus de la défaillance revient à la banque Nickel qui a rencontré son lot de bugs tout au long de l'année avec des erreurs de prélèvements, des difficultés d'accès aux comptes pour les clients et surtout des virements qui se sont perdus dans la nature en novembre dernier.

Pour les lauréats des autres catégories que vous pourrez retrouver dans l’édition 544 de janvier 2019 il y a :
Le cactus du dérapage de l’année : des banques pas vraiment populaires (Banques populaires et Caisses d’épargne)
Le cactus du cocktail des pires pratiques : Wish, un vrai grand bazar
Le cactus du scandale sanitaire : Lactalis, la poudre d’escampette
Le cactus de l’esbroufe : pas vraiment Comme j’aime, la « box minceur »

(Source et illustration : Capture modifiée du site Internet 60 millions de consommateurs)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.