x

DOOM III un jeu qui déménage

Publié le et mis à jour le
 
Nous sommes en Mars 2045, dans l'Union Aerospace Corporation, un complexe scientifique hautement protégé. Les scientifiques s'activent autours de leurs ordinateurs : ils semblent travailler sur un projet ultra secret. Jusqu'au moment ou l'un d'entre eux, l'air inquiet, se dirige dans une petite salle...et là, une explosion se produit dans le complexe : des crânes fantomatiques s'échappent d'une machine endommagée. Ils foncent sur les gardes et les scientifiques, qui deviennent de véritables zombies. Bientôt, tout les occupants de la base subissent le même sort. Cependant, un seul individu échappe à ce terrible maléfice. Seul, il devra survivre à bord de l'Union Aerospace Corporation, infestée de créatures démoniaques. Ce personnage, c'est bien entendu VOUS.
Doom III est lE jeux qui révolutionne les productions actuelles avec ses graphismes, frôlant la perfection d'un film en images de synthèses et ses sons en 5.1. Son moteur devient une référence pour le fps, le prochain jeux en date l'exploitant étant un certain Quake 4. Pour le plus grand bonheur des possesseurs de 56K, Doom 3 est basé sur le jeux en solo, contrairement à Quake 3. Un mode multijoueurs sera néanmoins disponible, mais celui-ci n'innovera sans doute pas. - win xp / 98 - 3 go de libre DD - Processeur 2 GHz - 512 Mo de RAM - Carte graphique Radeon 9800 - 5 canaux Audio Cartes graphiques supportées : - GeForce 4 MX - GeForce 3 - GeForce 4 Titanium - GeForce FX (et supérieur) - ATI 8500, 9000 (et supérieur) Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée
 
Voir les commentaires  
Thierry L
Thierry L
Je tente de mettre en ligne mes maigres connaissances qui je l'espère, vous servirons autant qu'à moi. A ne pas confondre avec mois, qui est l'interval de temps entre chaque article que je poste. Alors, la pilule BLEUE, ou La pilule ROUGE ??

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.