Black Friday : C’est le Jour J pour le vendredi noir (spécial shopping Noël)

Publié le
 
Même si la plupart des commerçants et e-commerçants proposent déjà des prix cassés à l’occasion du Black Friday depuis quelques jours déjà, officiellement c’est aujourd’hui qu’à lieu la journée « Black Friday », une journée ou les commerçants et les e-commerçants proposent des prix cassés, des promotions sur des milliers d’articles. Et cette année encore, l’engouement pour l’opération se retrouve dans tous les commerces et e-commerces de France.
Black Friday 2018 c’est le Jour J

Le Jour J pour le Black Friday


C’est aujourd’hui le jour J du Black Friday, le jour du vendredi noir pour les commerces classiques et surtout les commerces en ligne. Et même si le Black Friday a débuté depuis plusieurs jours déjà et qu’il devrait durer encore ce week-end, il n’en demeure pas moins un évènement promotionnel incontournable pour les clients qui pourront réaliser de bonnes affaires à quelques semaines des fêtes de fin d’année. Et cette année ne devrait pas déroger à cette règle, en France, la plupart des commerces « classiques » proposent déjà depuis le début de la semaine des opérations « prix cassés », pour d’autres cela commencera à partir de vendredi pour durer jusqu’à dimanche. Et sur Internet, les promotions battent le plein avec des réductions pouvant aller jusqu’à 60 %.



Bref, dès maintenant, vous pouvez commencer à laisser trainer votre clic de souris du côté des sites marchands comme Amazon, Cdiscount ou Rue du Commerce (Carrefour), et même si certains ne participent pas à l’opération « Black Friday » vous pourrez sans doute y faire de bonnes affaires. Certains sites internet vous proposeront même de payer en 4 fois sans frais comme avec l’incontournable Amazon qui le propose sur ses ventes flash.

Black Friday et recrudescence des arnaques


Attention toutefois à faire bien attention aux prix promotionnels aux offres alléchantes, car dans ce genre d’opération on se laisse vite emporter par la frénésie d’achat sans trop regarder plus en détail les prix ou la description des produits. Gardez à l’esprit que petit prix ne signifie pas nécessairement que c’est une bonne affaire, parfois il peut arriver que l’article proposé ne soit pas exactement celui que vous espériez (de piètre qualité ou avec une photo trompeuse), ou bien une copie quand ce n’est pas tout simplement une arnaque. Certains commerçants peu scrupuleux n’hésitent pas à anticiper cette semaine de promotion et ce vendredi noir en augmentant quelques jours avant les prix de leurs articles pour ensuite les proposer à un prix cassé qui s’avère être le prix habituel. Bon nombre de clients se font avoir par ce genre de pratique, donc méfiance quand vous ajoutez un article dans votre panier!

La règle d’or de ce Black Friday : Ne confondez pas vitesse et précipitation et achetez surtout sur des sites qui ont une certaine notoriété sur Internet ou de l’ancienneté.

Les comptables et le Black Friday


Pour la petite histoire, le « Black Friday » aurait pour origine les comptables aux States qui tout au long de l’année enregistraient les comptes dans le rouge. Et les achats de fin d’année du lendemain de Thanksgiving, une fête célébrée aux États-Unis chaque année le quatrième jeudi de novembre, permettait de mettre une ligne comptable positive donc en noir, d’où le « Black Friday ».

Et si vous ratez les promotions et les offres du Black Friday, sachez qu’il y aura ensuite le Cyber Monday, une autre tradition américaine qui s’est très bien exportée en France et qui se déroule le lundi suivant la fête de Thanksgiving. Cette journée est l'occasion pour les e-commerçants de proposer des promotions exceptionnelles aux internautes.

( Illustration capture Amazon )
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.