x

KazaA se rebiffe contre le RIAA

Publié le
 
Sharman Networks vient de jeter un énorme pavé dans la mare juridique qui risque de faire des remous.
Ceux qui ne connaissent pas cette société, connaissent surement leur logiciel "KazaA" un des P2P le plus
apprécié des internautes friands de mp3 ou de dvix.
En effet lundi dernier la société a décidé de déposer une plainte à l'encontre des maisons de disques
pour violation de la loi anti trust sur le marché de la musique en ligne, se basant sur le fait que les
maisons de disques ont une protection abusive et exclusive des droits d'auteurs.
Cette réaction est à ne pas douter, une réponse au syndicat américain du disque qui avait déposé une plainte 15 jours
auparavant à l'encontre de Sharman Netwoks pour le motif que bien que le siège soit en Australie, les
poursuite pouvaient être pratiquées sur le sol américain car des millions d'américains utilisent son logiciel.

Pourtant KazaA estime être en règle avec la loi et argumente du fait qu'au départ son logiciel est prévu
pour l'échange de fichiers légaux et qu'il a rencontré plusieurs représentants de l'industrie du disque
pour négocier ensemble des licences de distributions, mais que le RIAA à fait pression sur ses membres
afin qu'aucun accord ne puissent aboutir.

Il faut savoir tout de même que le service anti trust du département de la justice américaine suit cette
affaire de près et ce depuis le procès de Napster car elle estime qu'il y a un risque de violation de cette loi
anti trust dans un proche avenir par les maisons de disques présentes sur le net.
Affaire à suivre
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.