x

La fin du Peer to Peer?

Publié le
 
Cela se passe au USA mais ne devrait pas tarder en France.Un juge Américain vient d'ordonner a un FAI (fournisseur d'accès internet) de lui donner les coordonnées d'un de ses membres suspecté de plus de 600 téléchargements en une journée sur kazaa.
Cela prêterai sans doute à rire mais cette fois ci l'affaire est on ne peut plus sérieuse. Il faut savoir en effet que plus de 700 demandes du même type on lieu chaque mois en france par les industries du disque ou du cinéma. Jusqu'a ce jour les FAI français se retranchait derrière le droit (fichier privé pour chaque individu ne pouvant être divulgué) mais après ce coup de théatre outre atlantique il pourrait en être autrement. si vous souhaitez en savoir plus, l'internaute à fait un dossier complet sur ce sujet. Il est disponible Ici. Profitez en aussi pour lire les ractions dans les forums.
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.