x

Afssaps – Publication de la liste des 59 médicaments sous surveillance

Publié le et mis à jour le
 
Il y aura-t-il eu un « avant » et il y aura-t-il un « après » Médiator. Sans aucun doute ! Et après le déballage de « l’affaire » Médiator, que certains appellent déjà le « scandale du Médiator », il semble que le Ministère de la Santé veuille faire preuve de plus de transparence. Samedi, Xavier Bertrand, le ministre de la Santé indiquait que 76 médicaments en France étaient particulièrement surveillés.
Et sur Internet, c’est le site de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) qui connaît depuis quelques jours une affluence de visiteurs.

Sur le site de l’Afssaps, qu’il est très difficile de consulter actuellement voire totalement impossible d’y accéder, victime sans doute d’un afflux de visiteurs, une liste de 59 médicaments sous surveillance y a été mise en ligne dans le cadre d'une procédure spéciale de suivi d'éventuels effets indésirables.

Cette liste intitulée « Spécialités pharmaceutiques faisant l'objet d'un plan de gestion des risques » comprend entre autres des noms comme Alli (notre illustration) la fameuse pilule anti-obésité, le Champix médicament pour le sevrage tabagique… Au total 59 médicaments faisant l’objet d’une attention particulière de l’Afssaps.

Publicité


Le scandale du Médiator aura au moins permis de pointer du doigt les problèmes de conflits d'intérêts entre industriels et l'Afssaps.

Le lien pour accéder à la liste de l’Afssaps et y consulter la liste des « Spécialités pharmaceutiques faisant l'objet d'un plan de gestion des risques « :
Afssaps
Tags : LISTE 59 SPECIALITES PHARMACEUTIQUES SOUS SURVEILLNCE afssaps 2011 - affssaps 76 medicaments sous surveillance
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.