x

Prime à la casse automobile - les dernières heures pour en profiter

Publié le et mis à jour le
 
Le coup de pouce instauré par le gouvernement en fin d’année 2008 vit donc ces dernières heures. Dès le 1er janvier prochain, il sera en effet trop tard pour profiter de la prime à la casse dans le cas de l’acquisition d’un véhicule neuf assortie de la reprise de votre ancienne auto.
Prime à la casse les dernières heures
Il ne vous reste que deux jours, ou plutôt une journée et demi étant donné que ce jeudi est déjà bien entamé, pour profiter de ce coup de pouce de 500 euros du gouvernement, à condition que les émissions de CO2 soient inférieures ou égales à 155 g. pour le véhicule neuf que vous souhaitez acheter et bien sûr que votre « vieille » voiture a plus de 10 ans, même si certains concessionnaires, pour attirer le chaland, n’hésitent pas à baisser cet age à 8 ans.

Gageons que les prochaines heures vont être on ne peut plus tendues pour les vendeurs dans les concessions. Pour rappel il y a quelques jours, le gouvernement avait annoncé que la prime serait versée à partir du moment ou le véhicule était commandé (contrat + acompte ) et non plus au moment de sa livraison. Heureusement, car sur certains modèles, le délai de livraison peut facilement atteindre les 3 mois voir plus.

Publicité


Et ce n’est que le début de la fin des primes et autres coups de pouce, 2011 sera une année avec un cran de ceinture plus haut, vous verrez disparaître aussi la prime GLP d’un montant de 2 000 €, une réduction des primes sur le taux d’émission de CO2. 2011 s’annonce comme une année difficile selon certains économistes.

(Illustration site effetsdeserre.fr)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.