x

Skype après la panne mondiale une lente amélioration

Publié le
 
Nous vous relations ce matin que Skype le logiciel de téléphonie par voix sur IP avait connu une grosse interruption de ses services hier en fin d’après-midi, panne qui avait perduré avec des audio et vidéo dégradées voire impossibles, des coupures d’appels.
Skype grosse panne voIP qui perdure
Depuis le problème semble résolu, quoique, ce matin pour accéder au service, nous avons éprouvé les plus grandes difficultés à nous connecter et ensuite à converser avec les autres membres du groupe.

Et cet après midi, ce n’est guère mieux, dans le meilleur des cas, nous accédons au service, mais nos contacts demeurent inaccessibles, dans le pire, Skype ne se connecte pas. Il en est de même pour la téléphonie.

Sur son blog, Skype reconnaît que son service de voIP éprouve quelques difficultés à revenir à la normale :

« Durant la dernière heure, nous avons eu la preuve d'une augmentation significative du nombre de personnes en ligne. En raison de la façon dont le logiciel Skype fonctionne, il n'est pas possible pour quiconque d'obtenir un chiffre exact, mais nous estimons maintenant que ce soit plus de 10 millions.

Merci de noter que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner de manière aussi fiable que prévu - le statut des personnes en ligne peut être lent à se mettre à jour, et les messages instantanés peuvent ne pas être livrés aussi vite qu'ils le sont normalement. La visiophonie de groupe prendra plus de temps pour revenir à la normale. »



Il semble donc que le problème des « supernodes » perdure à quelques heures de Noël. En espérant que le service soit de nouveau complètement opérationnel demain soir.

Tags: skype en panne 2010 - skype jeudi panne
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.