x

VLC Media Player 1.1.5 est disponible en téléchargement

Publié le
 
Videolan vient de mettre en ligne une nouvelle version de son lecteur multimédia libre et multi plateforme VLC media player qui nous arrive donc en version 1.1.5. Cette version 1.1.5 disponible pour Windows nous arrive deux mois et demi après VLC 1.1.4, et après plus de 50 millions de téléchargements de VLC 1.1.4.
VLC Media Player 1.1.5
Videolan indique qu’il s’agit d’une mise à jour mineure, mais elle apporte son lot de nouveautés et de corrections de bugs. La liste des changements de VLC 1.1.5 :

- Playlist de 1000 chaines intégrées à VLC, fournies par Channels.com
- Support du format New Game Music Emu (GME)
- Correctif Windows SMB - VideoLAN-SA-1006
- Mises à jour majeures dans les traductions, et de nouvelles traductions en asturien, en arménien et en grec moderne
- Mac / PowerPC port fixe en 1.1.4.1
- Support du flux Webm
- GPU décodage HD avec Intel IGP sur Windows, en utilisant DxVA2
- Divers correctifs sur toutes les interfaces, démultiplexeurs et décodeurs modules et mises à jour des codecs

Publicité


VLC media player qu'il n'est plus nécessaire de vous présenter est reconnaissable à son logo en forme de cône orange et blanc.

A ce jour il a été téléchargé plus de 177 millions de fois et son compteur, en page d’accueil, ne cesse de comptabiliser des téléchargements supplémentaires à chaque minute qui passe.

Cette nouvelle version devrait être proposée de manière automatique pour les possesseurs du logiciel.

Pour les autres, le lien pour télécharger VLC media player 1.1.5 via la logithèque du site :
VLC media player 1.1.5

(Illustration site Videolan)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.