x

iPhone iOS 4 et heure d’hiver ne font pas bon ménage

Publié le et mis à jour le
 
Alors que nous passions à l’heure d’hiver ce week-end, pour ceux qui l’auraient oublié, nous avons reculé nos montres et pendules d’une heure, un drame se jouait en Europe, plus particulièrement pour les propriétaires d’iPhone avec iOS 4.1.
iPhone toujours à l’heure d’été
Un bug présent sur les iPhone avec iOS 4.1 a fait que le passage à l’heure d’hiver n’a pas été pris en compte et ceux qui se sont servis de leurs iPhone comme d’un réveille-matin ont eu la désagréable surprise de se réveiller une heure trop tard. Et dire à son patron que l’on est en retard à cause d’un iPhone, petit bijou de technologie, cela ne fait pas sérieux.

Ce problème ne semble être rencontré que par ceux qui sont en réglage automatique, le changement d’heure s’étant fait de manière automatique sur l’iPhone, mais pas sa prise en compte.Ce problème avait déjà été rencontré par les propriétaires d’iPhone en Australie et Nouvelle-Zélande.

Publicité


Apple a indiqué que la version bêta de l'iOS 4,2 qui devrait être disponible plus tard au courant du mois de novembre, réglera le problème, mais un peu trop tard sans doute. En attendant, le plus simple est d’effacer les « alarmes réveils » antérieures à samedi et de les recréer. Et normalement, il devrait vous réveiller à l’heure et vous n’aurez plus l’excuse de l’iPhone pour arriver en retard au travail.

Reste à savoir si, le bug est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche, ceux qui ont mis en route leurs iPhone hier soir pour s’en servir comme réveille-matin, sont au courant de ce problème. Au pire, demandez à Apple de vous faire un mot d’excuse !
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.